Dossier

Cessportifsquiontdécidédefairegrève

Une fusion Stade Français/Racing 92, voilà la bombe qui a été lâché lundi matin par les présidents des deux clubs, Thomas Savare et Jacky Lorenzetti, lors d’une conférence de presse. Depuis, le monde de l’ovalie est en émoi et notamment les joueurs et les fans du Stade Français. En effet, sous couvert d’une fusion, on assiste plutôt à un rachat de la part du Racing. Ainsi, les joueurs parisiens ont décidé de déposer un « préavis de grève illimitée ». De ce fait, E-TV Sport a décidé de revenir sur ces grèves déclenchées par des sportifs !

L'équipe de France de foot à Knysna en 2010

Ce moment restera encore longtemps comme le plus dramatique de l'histoire du foot français. Lors de la Coupe du monde 2010, Nicolas Anelka se fait exclure suite à la une de l'Equipe qui lui prête des propos injurieux à l'encontre de son entraîneur. En soutien à leur coéquipier, les joueurs de l'équipe de France décident de ne pas s'entraîner et de rester dans leur bus. Le paroxysme sera atteint lorsque le coach, Raymond Domenech, lira une lette de la part des Bleus devant un parterre de journalistes.

Lock-out NBA en 2011

En 2011, la NBA vit un Lock-out, comprenez une grève patronale. Les joueurs se mettent alors en grève et refusent de jouer tant que leur syndicat n’a pas réussi à se mettre d’accord avec la NBA et les propriétaires quand les négociations autour du CBA reviennent sur la table, c’est-à-dire tous les 6 ans. La saison 2011-2012 n’a pu démarrer que fin octobre et n’a comporté que 66 matchs.

Lock-out NHL en 2004

Le lock-out de 2004-2005 avait pour principal enjeu l'imposition d'un plafond salarial, une condition que les propriétaires avaient finalement réussi à faire accepter aux joueurs.

Grève du peloton pendant le Tour de France 1998

Choqués par l'exclusion de la course des équipes Festina et TVM, le peloton décide de se mettre en grève. Une première sur la route du Tour. L'étape entre Albertville et Aix-les-Bains est même annulée.