Dossier

Cessportifsmillionnairesquifinissentruinés

Etre riche comme Crésus, voilà une expérience que les plus grands sportifs de la planète ont eu l’occasion de vivre. En effet, depuis que le sport a choisi ses disciplines les plus médiatiques, les meilleurs ambassadeurs croulent sous les dollars. Néanmoins, le train de vie démentiel de certains peut accoucher de grandes désillusions à l’arrêt de leur carrière et notamment au niveau du portefeuille. Ainsi, on a appris hier que Boris Becker, ancien tennisman et entraîneur de Novak Djokovic, avait été déclaré en banqueroute par un tribunal de Londres. Si on ne sait pas la somme qui est réclamée à « Boum-Boum », on peut imaginer que celle-ci n’est pas anodine vu son palmarès et le salaire qu’il devait toucher en tant que coach de la star serbe. Ainsi, cette anecdote donne l’occasion à E-TV Sport de revenir sur ces sportifs qui ont encaissé les chèques avec de nombreux zéros lors de leur carrière et qui ont par la suite tout dilapidé!

Emerson Fittipaldi (F1)

A 69 ans, l'ancien pilote brésilien de Formule 1, Emerson Fittipaldi, champion du monde au volant d'une Lotus JPS en 1972, et d'une McLaren en 1974, a des dettes de 6,5 millions d'euros et plusieurs de ses biens, dont ses anciennes voitures de course, ont été saisis.

Carole Merle (Ski)

Mal conseillée, l'ancienne skieuse française Carole Merle a, selon L'Équipe magazine, perdu l'ensemble de ses gains en compétition estimés à 3,5 millions d'euros.

George Best (Football)

Best restera comme l'un des meilleurs joueurs de foot de tous les temps. Il restera également dans les annales comme étant la première "rock star" du ballon rond. Malheureusement, son addiction pour l’alcool, la fête, les jeux d’argent ainsi que son train de vie auront eu raison de sa fortune.

Allen Iverson (NBA)

Le train de vie indécent et ses problèmes d'alcool, conjugués à son divorce, lui ont fait perdre les 150 millions de dollars gagnés pendant ses années passés sur les parquets. Mais tout n'est pas perdu pour le Allen Iverson car, selon les termes d'un contrat passé avec l'équipementier Reebok, il touchera un peu plus de 30 millions de dollars le jour de ses 55 ans. Mais il va falloir trouver de quoi tenir jusqu'en 2030...

Arantxa Sanchez-Vicario (Tennis)

L'ancienne numéro 1 mondiale espagnole, Arantxa Sanchez, a ainsi dévoilé dans son autobiographie publiée en 2012 que ses parents lui auraient extorqué tous les gains amassés pendant sa carrière, soit 45 millions d'euros.

John Arne Riise (Football)

uteur d’une superbe carrière, l’ancien joueur de Liverpool est aujourd’hui en proie à de grosses difficultés financières malgré son parcours réussie et des salaires somme toute très confortables. Ses mauvais achats et son divorce auront eu raison de lui.

Boris Becker (Tennis)

Plumé par son divorce, rattrapé par le fisc allemand et auteur de placements hasardeux, l’ex-star des courts compte désormais ses sous malgré quelques 40 millions d'euros touchés lors de sa carrière de joueur. Espérons que sa commission soit intéressante en tant que coach du numéro 1 mondial, Novak Djokovic.

Evander Holyfield (Boxe)

Dépouillé de sa fortune en raison d’un divorce qui a mal tourné, mais aussi auteur d’investissements peu judicieux (maison de disques, création d’une chaine de télé,…), l’ex-roi des lourds a perdu 190 millions d’euros.

Dennis Rodman (NBA)

Flambeur invétéré, Rodman a dilapidé les millions de dollars amassés au cours de sa carrière. Entres ses virées nocturnes dans les bars et les casinos, son divorce assorti d'une pension alimentaire, des bagarres et un scandale sexuel, il a brûlé sa vie par les deux bouts.

Scottie Pippen (NBA)

L'ancien bras droit de Michael Jordan a totalement dilapidé les 120 millions de dollars qu'il a amassés au cours de sa carrière. Entre son jet privé à quatre millions de dollars, et des mauvais placements financiers qui lui auraient fait perdre plus de 30 autres millions, l'ex-star de la NBA a vu sa fortune lui filer entre les doigts.

Patty Schnyder (Tennis)

Figurant dans le top 20 du tennis mondial de 2004 à 2009, elle reste très discrète après avoir raccroché la raquette en 2011. Un an après son départ à la retraite, il ne lui resterait plus rien, tandis qu’elle et son mari sont introuvables. Et pourtant, la Suissesse avait récolté 8 millions d'euros sur les courts.

Paul Gascoigne (Football)

L'ex-international anglais Paul Gascoigne a lui attendu la fin de sa carrière pour exprimer pleinement son tempérament autodestructeur. Il a dépensé pendant sa retraite l'ensemble de sa richesse, estimée à 16 millions d'euros, dans l'alcool, la drogue et les sorties nocturnes.

Christian Vieri (Football)

A la tête d’une fortune estimée à une quinzaine de millions d’euros, l’ex-star italienne du foot a tout perdu au poker et dans des placements immobiliers pas très bien inspirés.

Bernie Kosar (NFL)

Bernie Kosar ex-star de la NFL raconte qu’au temps de sa splendeur sur les terrains de football américain, il faisait vivre de 20 à 25 familles avec son seul salaire. En 2009, treize ans après la fin de sa carrière, Bernie Kosar a tout perdu, jusqu’à sa splendide propriété.