Dossier

Cessportifsamateursquin’auraientjamaisseretrouveraumilieudespros

Imaginez la pression que peuvent ressentir les sportifs de haut niveau lorsque ceux-ci se trouvent au départ d’une course ou avant le début d’une rencontre…Celle-ci est énorme ! Mais alors imaginez un amateur, avec un niveau quelconque, se confronter aux meilleurs de sa discipline. Cela vous paraît impossible voire irréalisable? Et pourtant, cela s’est déjà produit…à de rares occasions il est vrai mais tout de même. Ainsi, E-TV Sport a décidé de vous présenter ces sportifs amateurs qui n’auraient jamais dû se retrouver au milieu des pros !

Eric Moussambani aux JO de Sydney en 2000

Cette image a fait le tour du monde à l’époque et se retrouve encore dans tous les bêtisiers. Suite aux faux départs de ses deux adversaires, l’athlète représentant la Guinée Équatoriale, Eric Moussambani, avait nagé seul en un temps record… car excessivement long. Il avait parcouru les 100 mètres en 1 minute 52 secondes et 72 centièmes.

Adrian Solano lors des qualifications du 10 kilomètres des championnats du monde de Lahti en 2017

Là encore, ce sont des images insolites aussi drôles que tristes. En effet, Adrian Solano, soi-disant skieur de fond venu du Vénézuéla (Cherchez l’erreur) a tenté de se qualifier pour les 10km des championnats du monde de Lahti. Après 37 minutes de chutes et de galères, Solano a décidé d’abandonner et de ranger les skis pour le plus grand bien de tous.

Raymond Keyrouze le Libanais et El-Hassan Mahta le Marocain découvrent les JO d’hiver d’Albertville en 1992

Là encore, les images parlent d’elles-mêmes et on se demande si ces deux athlètes avaient déjà dévalé une piste de ski !