Dossier

Cescoupssournoisquel’onpeutvoirdanslesport

Cette nuit, les Boston Celtics sont revenus à égalité avec les Chicago Bulls 2-2 dans la série du premier tour des Playoffs NBA. S’ils peuvent remercier, comme souvent cette saison, leur meneur de poche, Isaiah Thomas, les C’s ont eu fort à faire face aux malins joueurs de « Windy City ». En effet, sur une action, Robin Lopez, intérieur des Bulls, n’a pas hésité à délacer une chaussure de Jae Crowder par pure vengeance. Une scène insolite et dingue en plein match NBA et sous les yeux de l’arbitre !

Ainsi, E-TV Sport a décidé de se pencher sur ces coups sournois qu’ils nous arrivent d’observer dans le monde du sport !

Faire semblant d’être blessé au tennis

Lorsque cela ne se passe pas très bien sur le court, il n’est pas rare que certains joueurs prétextent une blessure pour pouvoir gagner du temps et se remettre la tête à l’endroit. Ainsi, on se met à boiter, on appelle le kiné et on finit par sortir du court. Une fois que l’on a bien cassé le rythme, on revient en pleine forme comme si de rien n’était…n’est-ce pas Rafa !

Humilier l’autre de quelconque manière que ce soit

Pour faire dégoupiller son adversaire, il n’est pas rare que certaines techniques d’humiliation soient utilisées. Ainsi, on peut penser au service à la cuillère au tennis ou encore ne jouer que d’une main au billard !

La blessure infligée à soi-même

On rentre cette fois-ci dans la sournoiserie ultime! En effet, si la simulation au football est presque devenue une technique à utiliser à bon escient, cela n’est rien par rapport à ce qu’a fait le gardien chilien, Roberto Rojas. Une lame de rasoir cachée dans son gant, et le gardien s’écroule, l’arcade en sang, accusant un projectile brésilien afin de pouvoir gagner la rencontre sur tapis vert. Les joueurs chiliens refusent de reprendre la rencontre mais Rojas est démasqué quelques jours plus tard. La FIFA donne alors le match gagné 2-0 sur tapis vert au Brésil et le Chili se voit exclu pour les éliminatoires de la coupe du monde 1994. Quant à Rojas, il est suspendu à vie des terrains.

Ne pas respecter les règles d’usage

En janvier 2017, le combattant russe Ibragim Khalilov a surpris son adversaire en mettant fin au duel en trois secondes lors d’un match de MMA en Chine. En effet, Bakhtiyar Barotov, du Tadjikistan, tendit les bras pour toucher les gants au centre de la cage, comme le veut les règles d’usage mais Khalilov l’a frappé directement au menton pour le mettre K.O !