distinction

AndyMurraydécoréparlePrinceWilliam

Dire que Andy Murray est une icône au Royaume-Uni tombe sous le sens depuis sa victoire lors du dernier Wimbledon. A cette occasion, Andy est devenu le premier britannique à s’imposer sur le gazon du Old England Club depuis Fred Perry en 1936. Une éternité pour les anglais qui lui pardonneront de n’être qu’écossais.

Et quoi de mieux que l’Ordre de l’Empire britannique pour récompenser l’immense exploit qu’il a accompli. Ainsi, hier, il s’est vu décoré par le Prince William qui officiait pour la première fois dans cet exercice. Il rejoint au panthéon des sportifs britanniques prestigieux décorés les Bradley Wiggins, David Beckham ou Alex Ferguson.

Bienvenue dans la confrérie Sir Murray!