Dossier

Top5desplusgrandspilotesdeMotoGPdel’histoire

Hier, le championnat du monde de Moto GP s’est achevé par le Grand-Prix de Valence et la victoire de l’Espagnol Dani Pedrosa devant le tricolore Johann Zarco, véritable révélation de la saison. Néanmoins, ce n’est pas ça qu’il fallait retenir de cette course mais bien le quatrième titre dans la catégorie reine du prodige espagnol, Marc Marquez. En effet, à seulement 24 ans, celui-ci est encore plus précoce que l’icône, Valentino Rossi, qui avait remporté son 4e titre mondial à 25 ans. Ainsi, s’il y a de grandes chances que Marquez améliore ce nombre, ce n’est pas encore le cas et donc on ne peut pas encore parler de lui comme l’un des 5 plus grands pilotes de Moto GP de l’histoire. E-TV Sport a identifié pour vous ces 5 pilotes qui au guidon d’une grosse cylindrée étaient presqu’imbattables !

5) Mick Doohan (Australie)

Le pilote australien a remporté 5 titres consécutifs en Moto GP entre 1994 et 1998. En 1999, Mick annonce son retrait après un nouvel accident, lors des essais du Grand Prix d'Espagne, où il se brise la jambe et le bras, se retirant sur une dix-septième place finale.

4) John Surtees (Britannique)

En 1955, il devient pilote officiel Norton puis, l'année suivante, donne à MV Agusta le premier d'une longue série de titres. Au cours de ses 35 participations entre 1958 et 1960, Surtees s'adjuge 32 victoires, 35 podiums (soit 100 % de réussite) et 32 meilleurs tours en course. Il remporte donc six autres titres de champion du monde, en 350 cm3 et en 500 cm3. Soit 7 titres au final. Et dire qu'il remportera également un titre de champion du monde de F1 en 1964.

3) Mike Hailwood (Britannique)

Surnommé "Mike the Bike", Mike Hailwood a lui aussi marqué son époque avec 9 titres en GP et 14 victoires au Tourist Trophy. La carrière d'Hailwood s'accéléra lorsqu'en 1961, il devint pilote officiel Honda et fut le premier à remporter 3 épreuves du TT (125, 250 et 500) en moins d'une semaine tout en décrochant le titre en GP 250 la même année. En 1962, il passa néanmoins chez MV Agusta et fut le premier pilote à décrocher 4 titres consécutifs en GP 500. En 1964, il établit un nouveau record de l'heure, à 233 km/h de moyenne sur une MV Agusta et sur l'anneau de Daytona. Puis Hailwood retourna chez Honda en 1966 et signa 4 nouveaux titres, en 250 et en 350, en 66 et en 67. Tout comme Surtees, il fera très bonne figure en compétition automobile !

Giacomo Agostini (Italie)

15 titres et 123 victoires : le grand Giacomo Agostini est tout simplement le pilote le plus titré de l'histoire des GP. l passe chez MV Agusta en 1965 et démontre tout son potentiel (ainsi que celui de sa monture !) en remportant son premier GP au Nürburgring. Ce sera le début d'une carrière flamboyante, avec pas moins de 13 titres mondiaux (6 en 350, 7 en 500) avec le constructeur italien. Ensuite, Ago passe chez Yamaha, met un peu de temps à s'habituer au pilote des 2-temps, mais parvient à décrocher une nouvelle couronne mondiale en 350 en 1974 et une autre en 500 en 1975. Ses succès sont dus à son talent incontestable, mais également à de formidables machines, les MV Agusta et les Yamaha YZR.

Valentino Rossi (Italie)

A 38 ans, Valentino Rossi vient de terminer sa 18ème saison en Moto GP et celui-ci n'y fait absolument pas de la figuration. Après avoir terminer 3 fois vice-champion du monde d'affilée, le voilà 5ème du dernier championnat du monde. Néanmoins quel talent et quel longévité. S'il a 115 victoires à son compteur, le record d'Ago paraît difficile à aller battre, mais Rossi impressionne par sa combativité, sa capacité à se remettre en question, à faire évoluer son pilotage, le soin des détails et de la préparation qu'il impose à son équipe technique. A l'échelle mondiale, sa renommée en tant que pilote dépasse et de loin, celle de tous ses autres concurrents. Pour son palmarès, sa longévité, sa personnalité, Rossi méritait bien la première place de ce top 5 !