Smash of the Day

Viréseulement2heuresaprèsavoirétérecrutéparleFCBarcelone

Mais comment le rêve de toute une vie pour un footballeur a-t-il pu s’arrêter aussi brutalement mais surtout aussi rapidement pour Sergi Guardiola? Tout simplement car le passé du jeune espagnol sur Twitter a été scruté et que celui-ci lui a valu un licenciement pur et simple. En effet, le joueur de 24 ans, qui devait intégré le Barca B, a quelques casseroles à son actif sur les réseaux sociaux et notamment des insultes envers la Catalogne (« Puta Cataluña) lors d’un Classico contre le Real mais aussi une certaine véhémence envers l’idole de toute une région, Lionel Messi (« Je ne voudrais pas de Messi dans mon équipe, il détruit le jeu de l’équipe »). Ainsi, alerté par cette histoire reprise par tous les médias sportifs, catalans comme madrilènes, le Barça B a décidé de rompre le contrat de Sergi Guardiola seulement 2 heures après que celui-ci l’ai signé. On parle souvent des candidates au concours de Miss France qui ne doivent pas avoir fait de photos « olé olé » ou plus sous peine de se voir évincer de l’élection et bien insulter l’institution FC Barcelone lors d’une phrase de 140 caractères vaut de ne jamais pouvoir enfiler le maillot blaugrana. Avec ce mini-scandale, Sergi pourrait peut-être trouver son salut du côté du rival Madrilène avec un petit tweet mettant en avant le talent de CR7 mais malheureusement son nom « Guardiola » semble également lui fermer les portes de la « Casa Blanca »!