business

Quellessontles5personneslesplusinfluentesdusurf?

Chaque année, lorsque l’été pointe son nez, le surf refait parler de lui. Si les compétitions internationales se déroulent dans les plus beaux endroits du monde pendant toute l’année et ne sont pas vraiment relayées dans les médias, la saison estivale permet de mettre un coup de projecteur sur cette discipline spectaculaire et ultra glamour. Ainsi, Red Bull, marque incontournable en terme de sponsoring dans le monde du sport extrême et donc du surf, a décidé de sélectionner les 5 personnes les plus influentes de la discipline. Afin d’en savoir un peu plus sur ces leaders d’opinions dans le milieu de la vague, E-TV Sport vous les présente dans un diaporama!

Andrew Mooney (DG de Quicksilver)

Le nouveau CEO de Quiksilver a du caractère. Lors de sa prise de fonctions en janvier dernier, il n’a pas hésité à déchirer des contrats à plusieurs millions de dollars signés par son prédécesseur, Bob McKnight. Ancien ponte de Disney, il a notamment libéré Quiksilver du sentimentalisme et de l’emprise de certains « contrats à vie ». Le meilleur exemple de sa détermination ? Il est à l’origine de la séparation entre Quiksilver et Kelly Slater.

Dirk Ziff (ZoeSea)

Dans le monde du surf, tout le monde rend hommage à cet investisseur millionnaire. A 48 ans, il permet à de nombreux évènements majeurs de se tenir même sans l’aide d’un grand sponsor (Fiji Pro, J-Bay) et attire vers le World Tour des personnalités aussi diverses qu’Anna Wintour, Katie Holmes ou encore Harvey Weinstein.

Kelly Slater (Surfeur professionnel)

Malgré la fin d’un contrat avec Quiksilver que tout le monde pensait éternel, Kelly Slater est toujours la référence absolue pour les surfeurs pro. Une situation qui ne changera pas de sitôt, malgré l’état de forme aléatoire de l’Américain cette saison.

Kieren Perrow (Comissaire de l'ASP)

Le commissaire de l’ASP fait le lien entre les 34 meilleurs surfeurs du monde et l’impressionnante machine administrative qui orchestre le World Tour. Un job qui pourrait paraitre ingrat mais que Kieren Perrow a totalement transcendé. Doté d’une qualité rare chez les gens qui travaillent dans le sport (il est respectueux de tous), l’ancien roi de Pipeline est aujourd’hui celui qui a le dernier mot sur chaque épreuve du World Tour. Il n’hésite pas à se jeter à l’eau pour tester les conditions et personne ne bronche quand il décide que la compétition doit reprendre ou s’arrêter.

Sean Doherty (Journaliste freelance, ici à droite)

On pourrait croire qu’avec la multiplication des sites et des magazines spécialisés, le nombre de journalistes qui gravitent autour du World Tour a explosé mais c’est loin d’être le cas. Ancien correspondant du magazine australien Tracks, il est aujourd’hui à son compte et son expertise et sa passion font de lui l’un des plus grands connaisseurs de la discipline sur cette planète.