Critique de la semaine

Messishootéen«couv»dumagazinebritanniqueEsquire

Que dire sur Lionel Messi que ce n’est le meilleur lorsqu’il chausse ses crampons, son petit short et son maillot et qu’il faut faire passer pour des « playmobils » les défenseurs de l’équipe adverse. Mais il y a un terrain ou celui-ci n’a pas d’expérience et passe pour un vulgaire joueur amateur, c’est le style. Ainsi lorsque le frêle Léo collectionne les « Ballons d’or », son éternel rival le portugais Cristiano Ronaldo multiplie les couvertures de mode et n’hésite pas à poser « topless » aux côtés de Didier Drogba dans le magazine « Vanity Fair ». Alors j’entends déjà mes futurs détracteurs me traiter de tous les noms en me répondant que Lionel Messi n’est certes pas un Apollon du Belvédère mais reste bien le Zeus du ballon rond. Le Dieu des Dieux par conséquent ! Au risque de m’attirer les foudres des admirateurs du Roi de l’Olympe footballistique, je vous soutiendrai qu’une belle plastique n’a jamais fait de mal à personne. Si la célébrité rend beau et sexy, il faut croire que Messi devra encore enfiler des buts comme des perles afin de s’offrir la parure complète du « bogosse ». Et pour vous convaincre, E-TV Sport met le focus cette semaine sur la prochaine couverture de Mars du magazine Britannique « Esquire ».

 

Et pour son numéro spécial « Style and Sport », la rédaction d’Esquire a donc décidé de shooter l’attaquant argentin, une première pour lui. Un comble quand on sait que Léo est né en shootant à tout va. L’idée de faire passer Messi pour une gravure de mode a sûrement germé dans l’esprit du magazine lorsqu’il est apparu vêtu du costume à poids le plus laid de l’histoire de toutes les remises de trophées confondues. Dolce & Gabbana étant derrière ce buzz, l’équipe d’Esquire a demandé, au plus doux des deux, Dolce, de reprendre son appareil et de rendre Messi désirable aux yeux de ceux qui n’ont que faire de ses records à la pelle.

Ainsi, Lionel Messi apparaît en costume croisé, en gilet, en short avec un effet coiffé/décoiffé pas du meilleur goût. On soupçonne le designer d’avoir fait le maximum mais la magie du joueur du Barça ne semble opérer que sur la pelouse. Si certains nous traiteront de mauvaise langue, on a quelque chose pour nous faire pardonner. En effet, comme vous pouvez l’observer, Messi ne porte pas de chaussures sur les photos. Comment rendre stylé l’homme le plus doué du monde avec ses pieds si ce n’est en l’habillant de la plus belle paire de pompes. Ou alors y avait-il un hommage déguisé à Peter Jackson et son « Hobbit » sorti il y a quelques semaines ?