documentaire

ACGreen,lejoueurNBAquiavaitdécidéderestervierge

Etre un joueur NBA procure de nombreux avantages et notamment l’argent et la célébrité. Ainsi, avec de telles « aptitudes », vous attirez le regard plus facilement et conclure avec hommes ou femmes devient alors un jeu d’enfant. Ainsi, imaginez un joueur de basketball dans la plus grande franchise du monde, les Los Angeles Lakers, ne pas profiter des plaisirs de la chair. Impossible? Et pourtant si et son nom est AC Green.

Cadre des Lakers lors des deux titres décrochés en 1987 et 1988 puis toujours dans l’équipe lors de la première des trois bagues remportées par le duo légendaire Kobe Bryant/Shaquille O’Neal, Green s’était fait une réputation de joueur endurant (1192 matchs consécutifs) mais était également connu pour un paramètre extra-sportif: Sa virginité intacte pendant sa carrière NBA. Et pourtant, ses coéquipiers de l’époque, Magic Johnson, Kareem Abdul-Jabbar, James Worthy ou encore Byron Scott ont tout tenté pour le faire céder aux affres de la célébrité. Pourtant rien n’y fera, pas même une ville de Los Angeles en pleine libération sexuelle.

Cette histoire pas banale dans le monde du sport valait bien un documentaire signé ESPN!