Critique de la semaine

GrudgeMatch:LefilmquiréunitDeNiroetStallonesurunring

Qui ne se souvient pas des performances exceptionnelles de Robert De Niro et Sylvester Stallone dans « Raging Bull » (1980) et la série des « Rocky » (1976 à 2006). Mais pouvait-on seulement imaginer voir Jake LaMotta et Rocky Balboa sur un même ring? C’est ce qu’a décidé de réaliser Peter Segal (Max la menace, Y a-t-il un flic pour sauver Hollywood?) dans son film « Grudge Match ».

Dans celui-ci, Henry « Razor » Sharp et Billy « The Kid » McDonnen sont deux boxeurs de Pittsburgh propulsés sous le feu des projecteurs grâce à leur rivalité ancestrale. Chacun a eu l’occasion de battre son adversaire à l’époque de sa gloire, mais en 1983, alors qu’ils s’apprêtaient à disputer un troisième match décisif, Razor a soudain annoncé qu’il arrêtait la boxe. Trente ans plus tard, le promoteur de boxe Dante Slate Jr, qui voit une occasion de gagner beaucoup d’argent, leur fait une offre irrésistible : redescendre sur le ring pour obtenir leur revanche une bonne fois pour toutes. Mais il faudrait d’abord qu’ils survivent à l’entraînement…

La réunion de ces deux monstres du cinéma, après « Copland » (1997), donne lieu à un film comique. Afin d’apporter un peu de moulin à son long-métrage, Segal a annoncé qu’il y aurait plusieurs clins d’oeil à la saga Rocky tournée en dérision, notamment la scène de la chambre froide avec Rocky Balboa prêt à en découdre avec de la viande.

Pour compléter le casting de cette comédie, on pourra également compter sur Alan Arkin (Argo), John Bernthal (le fou furieux Shane de The Walking Dead) et la toujours sublime Kim Basinger malgré ses 59 ans.