Critique de la semaine

Focussurlelivre:« DmitryRybolovev:LeromanrusseduPrésidentdel’ASMonaco »

Le 23 décembre 2011, un milliardaire russe du nom de Dmitry Rybolovlev décide de devenir propriétaire du club de football de l’AS Monaco. Cette arrivée fait beaucoup de bruit car on lui prête des envies d’obtenir un passeport monégasque plus que de rendre son lustre d’antan au club de la Principauté. En effet, à l’époque, Monaco est en Ligue 2 et n’est pas loin d’être rétrogradé en National. Néanmoins, dès l’année d’après, le club est champion de Ligue 2 grâce à des investissements sur certains joueurs et aussi grâce à l’arrivée d’un coach d’expérience, Claudio Ranieri. Depuis, l’AS Monaco est le principal concurrent du PSG version Qatari et réalise des performances de qualité en Ligue des Champions. Mais plus que d’être un président de club, Dmitry Rybolovlev est un personnage mystérieux qui interroge. De ce fait, le journaliste Arnaud Ramsay s’est penché sur son cas après avoir notamment écrit des biographies de footballeurs comme Youri Djorkaeff (Grasset, 2006), Bixente Lizarazu (Grasset, 2007), Nicolas Anelka (Hugo & Cie, 2010), Laurent Blanc (La Martinière, 2012) ou Michel Platini (Grasset, 2014).

 

Synopsis:

Le Russe Dmitry Rybolovlev, 50 ans, est classé 148e fortune mondiale par le magazine Forbes. Installé en principauté, il est depuis Noël 2011 le président de l’AS Monaco, régénérée depuis son arrivée : alors dernier de Ligue 2, le club a atteint les quarts de finale de la Ligue des champions. Figure polymorphe, médecin urgentiste diplômé de cardiologie, homme d’affaires de dimension internationale ayant transformé l’entreprise Uralkali en géant du potassium, il a été marqué par ses onze mois de prison.

Des confins de l’Oural au stade Louis-II… Cet essai biographique reconstitue la saga épique de ce personnage timide, déterminé et mystérieux. Il dissèque son destin hors du commun et plonge au cœur des coulisses d’une équipe de football, entre transferts et négociations. Une enquête de sa ville natale de Perm à l’île de Skorpios d’autant plus complète que, pour la première fois, Dmitry Rybolovlev a accepté de lever le voile et de se confier. Un document rare !

Sortie le 2 février aux éditions Le Cherche-Midi, 256 pages