Smash of the Day

EtsilesJO2024n’étaientpasdiffuséssurleservicepublic?

On ne va pas vous apprendre que de nos jours les droits de retransmission des plus grands évènements sportifs coûtent de plus en plus un pont d’or. En effet, s’il faut mettre la main à la poche et pas qu’un peu, il faut bien avouer que le jeu en vaut bien souvent la chandelle avec des audiences records. Néanmoins, Delphine Ernotte, présidente du groupe France Télévisions, n’a plus envie de dépenser des sommes démentielles pour diffuser du sport. Ainsi, elle souhaiterait faire une coupe de 8% sur un budget annuel qui était jusqu’aujourd’hui de l’ordre de 230 millions d’euros. Cela voudrait à terme dire au revoir à la Coupe de France ou encore à la Coupe de la Ligue mais de mettre tout de même le paquet sur les droits du Tour de France et de Roland-Garros. Mais ce qui est plus surprenant, c’est que les JO 2024 qui auront lieu à Paris pourraient ne pas être disponibles en clair. Si France Télé a acquis les droits des JO 2020 de Tokyo en 2011 pour quelques 50 millions d’euros en codiffusion avec Canal +, rien n’est moins sûr pour 2024. Reste à voir ce qu’il va advenir mais peut-être qu’on est sur le point d’éviter les commentaires de Patrick Montel, Nelson Monfort et consorts…s’ils sont toujours là dans 6 ans. Et cela, ce n’est pas forcément une mauvaise nouvelle !