Critique de la semaine

Découvrezlelivre:« Seulaumonde »

Le Vendée Globe, une course aussi passionnante que terrifiante ! En effet, faire le Tour du monde en bateau sans escale et sans assistance relève de l’exploit sportif et mental. Ainsi, le dix-huitième et dernier du Vendée Globe 2017, Sébastien Destremeau, a décidé de raconter son histoire dans le live « Seul au monde ». Un récit poignant qui démontre toute la dureté de cette course, notamment le fait d’être loin de ses proches. Un ouvrage que l’on vous recommande chaudement tant il vous fera prendre conscience de cette aventure exceptionnelle !

Synopsis:

J’ai 52 ans, cinq enfants, et un bateau avec lequel j’ai fait le tour du monde. Pour participer à cette aventure du Vendée Globe, j’ai tout cédé, tout sacrifié, tout vendu. Aujourd’hui, je ne possède rien, ni carrière, ni chez-moi. Mais j’ai peut-être conquis le bien le plus précieux : ma liberté. De l’Atlantique aux mers du Sud, je n’ai pas doublé grand monde, mais je me suis dépassé chaque jour, chaque nuit, chaque heure, presque chaque minute. « Il ne passera pas l’équateur… », avançaient les plus optimistes. Finalement, je l’ai passé. Dans les deux sens. Et aussi le cap de Bonne-Espérance, le cap Leeuwin, le cap Horn, ce caillou mythique où tant de marins ont englouti leurs rêves. Le mien a survécu. Je sais enfin ce qu’est devenu l’enfant qui s’était juré de briser l’injustice et d’épater les siens. De là-haut, je suis sûr que mon père, avec qui ce fut si difficile quand j’étais petit, me regarde. Peut-être même est-il étonné… » Le livre de Sébastien Destremau n’est pas l’histoire d’une course, c’est l’histoire d’une vie. Dix-huitième et dernier à avoir franchi la ligne d’arrivée aux Sables-d’Olonne, le 11 mars 2017, celui qui n’avait jamais fait une course en solitaire a remporté une formidable victoire sur lui-même !

Sortie le 8 juin 2017 aux éditions Xo