Critique de la semaine

Découvrezlelivre:« LettreàThierry »

Qui ne se souvient pas de Thierry Roland , de ses répliques cultes et de ses fameux « Mon cher Jean-Mimi » auxquels le dit Jean-Michel Larqué répondait par des « tout à fait Thierry ». Indissociable du monde du ballon rond, le journaliste sportif Thierry Roland, qui nous a quitté le 16 juin 2012, a laissé un souvenir impérissable à tous les fans de football. Personnage extrêmement populaire, Roland n’aurait pas existé sans son compère consultant, l’ancien joueur de l’équipe de France et de Saint-Etienne, Jean-Michel Larqué. Ainsi, deux ans après son décès, Larqué a décidé de revenir sur sa relation avec lui ainsi que sur l’homme qu’il était dans le livre: « Lettre à Thierry ».

Synopsis:

Quelques semaines avant le début du Mondial 2014 au Brésil, qu’il aurait dû commenter à nouveau avec son vieux complice, Jean-Michel Larqué raconte les coulisses de cette relation particulière, entre travail et amitié sur fond de « TV business ». Moments intenses en commentant les plus grands matchs internationaux et scènes privées souvent drôles dans les coulisses des stades. Il en profite pour dire tout ce qu’il pense du football français de 2014, de ses joueurs et de ses responsables. Il donne son point de vue, ses analyses, entre humour et émotion, dans un style direct, à la première personne du singulier.
Quatre ans après le fiasco de Knysna, les mots de Larqué sont souvent durs et mordants, comme il en a l’habitude, mais toujours passionnés.

En publiant cet ouvrage, sous-titré « Souvenirs et coups de gueule », Jean-Michel Larqué a souhaité rendre hommage à son collègue disparu. Et c’est une forme d’écriture plutôt inattendue qu’a choisi le commentateur sportif. On y découvre un Jean-Michel Larqué sentimental, qui, sur le ton du journal intime, ne cache pas ses sentiments à l’égard de Thierry Roland, disparu en juin 2012. « C’était une façon de rendre hommage à Thierry qui était tout le contraire de moi, exubérant, expansif, tandis que je suis un provincial plutôt discret », confie le commentateur sportif au micro de nos confrères de Gala.

Editions du Toucan, 200 pages, 13,50 €