Critique de la semaine

Découvrezlelivre:« Doublejeu »

Pour un fan de rugby qui se respecte, le nom de Pascal Papé est loin d’être inconnu! En effet, le rugbyman est un des fers de lance du XV de France depuis 10 ans avec 65 sélections et 14 capitanats mais aussi un attachement au Stade Français qui force le respect. Mais Pascal Papé, ce n’est pas que le monde de l’ovalie mais aussi une enfance ultra-douloureuse. Entre un père biologique absent, une mère biologique qui se prostitue et se drogue et un passage par la DDASS, le petit Pascal a pleuré…beaucoup. Mais dans cette autobiographie intitulé « Double jeu », il évoque aussi sa tentative de suicide en 2013. Pascal Papé, un personnage aussi attachant que complexe que vous découvrirez dans cet ouvrage édité par Michel Lafon! ©Photo à la une: AFP

Synopsis:

Je ne me suis pas toujours appelé Pascal Papé. Parfois, je me demande si j’ai quelque chose à voir avec le type en acier trempé que les supporters du XV de France ont applaudi durant dix ans. J’aimerais avoir sa force et son aplomb pour en finir avec ce secret. Durant toutes ces années, j’ai empoigné mon rôle de composition comme un pote de mêlée, à bras-le-corps. Pour me faire respecter, et sans doute un peu pour être aimé, j’ai dressé des remparts, j’ai lustré ma cuirasse. Tout le monde n’y a vu que du feu…  » Depuis ses premières joutes à Bourgoin-Jallieu jusqu’à ses dernières ruades avec le Stade français, Pascal Papé collectionne soixante-cinq sélections, deux Grands Chelems et une finale de Coupe du monde, en 2011, face aux All Blacks. Il a aussi été capitaine des Bleus et champion de France avec le Stade français en 2015. Pour la première fois, il révèle son histoire bouleversante qui, si elle a nourri son tempérament de guerrier sur le terrain, l’a aussi conduit aux limites de la folie. Il nous invite également, sans langue de bois, dans les coulisses du XV de France.

Sortie le 20 octobre 2016 aux éditions Michel Lafon