Critique de la semaine

Découvrez« JustCause3 »,lejeuquimetàl’honneurleWingsuit

Une fois n’est pas coutume, E-TV Sport a décidé de vous en apprendre plus sur un jeu vidéo qui n’est pas à proprement parlé de sport. En effet, « Just Cause 3 » se caractérise comme un « open world » à la GTA où la liberté de mouvement est exceptionnelle. Et qui dit déplacement dit forcément moyen de transport. Ainsi, pour passer d’une mission à l’autre sur l’immense île Medici, le héros, Rico Rodriguez, aura son grappin multifonction et surtout son combo parachute/Wingsuit. Ce dernier a, évidemment, interpellé l’équipe d’E-TV Sport et c’est pour cela que nous vous livrons un test du troisième opus de la série « Just Cause ».

Un gameplay jouissif grâce au wingsuit

Voilà l’une des grosses forces de « Just Cause 3 », une nouvelle dimension de gameplay incarnée par la 5ème dimension du déplacement de Rico : l’usage de la Wingsuit. Celui qui pouvait jusque-là courir, grappiner à tout va, prendre des véhicules et utiliser son parachute illimité pour se déplacer, peut désormais compter sur ses ailes artificielles pour se mouvoir dans l’archipel. De plus, la facilité déconcertante de prise en main du combo Grappin/parachute/wingsuit rend rapidement le déplacement dans « Just Cause 3 » jouissif. Les sensations que procure ce système nous font presque croire que Rico est une sorte d’oiseau des temps modernes!

Pour le reste du jeu, nous ne sommes pas déçus. En effet, question destruction, tout est possible avec un arsenal d’armes et d’explosif faramineux. Au niveau de l’histoire, rien de très trépidant mais cela n’est pas le plus important car ce qui l’est, c’est le caractère fun et pas prise de tête de ce jeu. On se marre comme des petits fous à tout péter via des systèmes délirants, à l’aide du grappin. Et surtout, on vole. Oui, on vole !