Dossier

Lesplusgrandsapnéistesdetouslestemps

Hier, le monde de la plongée a perdu l’une de ses plus grandes légendes, à savoir Enzo Maiorca. En effet, l’Italien à l’âge de 85 ans de sa belle mort. Si le nom ne vous évoque peut-être rien, en tant que novice dans le monde de l’apnée, vous avez surement vu le chef-d’oeuvre de Luc Besson, « Le Grand Bleu », qui retrace la rivalité entre Maiorca et Maillol, deux hommes eux hommes prêts à repousser toujours plus loin les limites de leur sport. Dans ce film sorti en 1988, l’Italien est incarné par un jeune et encore inconnu Jean Reno. Véritable pionnier de l’apnée avec plusieurs records du monde à son actif, Enzo Maiorca laisse un grand vide dans ce milieu, E-TV Sport a décidé de rendre hommage aux plus grands apnéistes de l’histoire!

Enzo Maiorca (1931-2016)

Le palier des 50 mètres a été atteint pour la première fois en 1961 par Enzo Maiorca. L'Italien battra régulièrement ses records au cours des années 1960.

Jacques Mayol (1927-2001)

Pratiquant une gymnastique et une méditation inspirée du yoga, il est le premier plongeur au monde à descendre à une profondeur de 100 mètres en apnée, en novembre 1976, dans les eaux de l'île d'Elbe. Il a ouvert la voie à de nombreux plongeurs libres.

Francisco "Pipin" Ferreras (1962-)

Le cubain avait commencé l’apnée dans les années 80. Sa rivalité avec l’italien Umberto Pelizzari a permis l’établissement de nouveaux records du monde, mais c’est finalement Ferreras en 2000 qui atteint les 162 mètres.

Audrey Mestre (1974-2002)

Audrey Mestre était en fait la femme de Francisco Pipin Ferreras, et ensemble ils représentaient évidemment le couple le plus emblématique de la discipline. En 2002, Audrey Mestre tenta de battre le record du monde (homme et femme confondus). Cette plongée s’est malheureusement terminée de manière tragique puisque le ballon qui devait la ramener à la surface une fois les 171 mètres atteints ne s’est jamais gonflé. Elle avait été privée d’oxygène durant 8 minutes lorsqu’elle a été ramenée à la surface. Cette tentative fut instaurée en tant que record du monde en hommage à Mestre.

Herbert Nitsch (1970-)

Trois ans après la mort de Mestre, Nitsch réussit à battre le record en descendant à 172 mètres, une première pour lui dans la pratique du No Limit. Il détient le record du monde de profondeur en apnée No Limit établi à une profondeur de 214 m le 14 juin 2007 sur l'île de Spetses, en Grèce. Le 6 juin 2012, après sa descente en No Limit à 253,2 mètres (un nouveau record du monde), il est victime d'un AVC qui met, peut-être provisoirement, un terme à sa carrière de sportif de haut-niveau.

Patrick Musimu (1970-2011)

A 200 mètres de profondeur, la lumière du soleil ne peut pénétrer. Le belge Patrick Musimu a été le premier à franchir cette limite. Musimu voyait l’apnée comme un moyen d’entrer en méditation et non comme une compétition. Patrick Musimu meurt le 21 juillet 2011, il fait un malaise au cours d'un entraînement en solitaire dans sa piscine et se noie.

Natalia Molchanova (1962-2015)

Natalia Molchanova compte 41 records mondiaux en plongée en apnée et 23 titres de championne du monde. Elle pouvait retenir sa respiration pendant neuf minutes et elle est la seule femme au monde à avoir franchi la barrière mythique d’une plongée de plus de 100 mètres, lors des championnats du monde de Kalamata, en Grèce, en 2013. A 53 ans, la Russe n’est pas remontée après une plongée effectuée dimanche au large de Formentera, une île des Baléares. Après deux jours d’intenses recherches, son fils Alexey a déclaré, mardi 4 août, qu’il y avait peu d’espoir de la retrouver en vie.