Dossier

Les7voiesd’escaladelesplusduresaumonde

Le weekend dernier, le monde de l’escalade mondial a vécu un grand moment grâce à une jeune femme de 18 ans: Margo Hayes. Cette américaine est devenue la première femme à grimper un 9a+, comprenez un des plus haut niveau de difficulté en escalade sportive selon le système français de cotation. Cela s’est déroulé en Espagne sur la célèbre « Rambla », voie située à Siruana. Ce véritable exploit a donné envie à l’équipe d’E-TV Sport de se pencher sur ces voies d’escalade qui donnent des sueurs froides aux meilleurs sportifs de la discipline !

Dura Dura (Catalogne)

Cette voie d'escalade est située sur une falaise de calcaire à 500 mètres d'altitude. Note: 9b+

Getu He (Chine)

Ce qui saute directement aux yeux, ce sont ces arches ! La particularité de ces formations calcaires est la raison de leur célébrité. Les falaises de la vallée de Getu qui se dressent d’un seul bloc sont dotées d’un impressionnant passage qui forme comme un tunnel et dessine les fameuses arches si prisées chez les grimpeurs. Note: 9a

Les montagnes de Hanshalleren (Norvège)

Elles abritent une énorme cavité : c’est dans ce granite que se trouve la voie. Sur ses 55 mètres de longueur, une grande partie est en devers, ce qui ajoute de la technicité à cette voie extrême. Note: 9b+

El Capitan (Yosemite)

Considéré à juste titre comme la Mecque de l'escalade, toutes les stars de la discipline sont passées par la Californie et son parc de Yosemite. Note: 9a

Compressor Road (Patagonie)

Cette voie impressionnante a vu se heurter à ses difficultés de nombreuses tentatives de célèbres grimpeurs. Note: 8a

La Rambla et Golpe de Estado (Espagne)

Vaste secteur d’escalade, la falaise de Siurana est un défi destiné aux meilleurs grimpeurs. Dalle et dévers, surplomb et vertical, le profil technique est particulièrement extrême. Rambla (9a+) et Golpe de Estada (9b)

Les tours de Trango (Pakistan)

Les Tours de Trango, montagnes pakistanaises monolithiques, culminent à 6000 mètres d’altitude .Le « château » et les « cathédrales » composent avec la « tour sans nom » (« the nameless tower ») l’ensemble des Tours de Trango. Cette dernière est sans conteste la plus haute tour du monde (6251 mètres d’altitude) et est probablement l’une des plus difficiles à escalader. En effet, les combinaisons de ses nombreux paramètres exigeants comme le froid, le manque d’oxygène dû à l’altitude, le climat, et les évidentes difficultés techniques, rendent ce sommet extrêmement difficile à conquérir et à escalader. Note: 7c+