Smash of the day

UnChinois,roidel’épreuvereine

Hier après-midi, la finale du 100m des championnats du monde de natation avait un gout spécial. En effet, alors qu’aucun Français ne faisait partie des 8 meilleurs sprinteurs, la course devait également faire sans les deux stars de la discipline, James Magnussen (blessé) et Vladimir Morozov (disqualifié en demi-finale). Au final et au terme de 46″84 (meilleure performance mondiale de l’année), c’est le Chinois, Ning Zintao, qui s’est imposé. C’est un véritable exploit qu’a réussi le nageur de 22 ans car c’est la première fois de l’histoire que l’Empire du Milieu décroche le titre mondial sur l’épreuve reine. Malheureusement, ce sacre a un également un parfum de polémique puisque Ning Zetao a pour particularité d’avoir été contrôlé positif au clenbutérol en avril 2011 et d’avoir été suspendu un an. Un anabolisant, utilisé notamment sur les chevaux de course, en cause lors du contrôle positif d’un certain… Alberto Contador et qui a valu au Chinois un an de suspension. Reste à savoir si dans un an aux JO de Rio, Zintao confirmera ou si les Morozov, Magnussen ou encore le Français Agnel lui tiendront la dragée haute. Et pourquoi pas voir le monstre Manaudou débarquer sur 100m!