Dossier

Top10desplusgros« floppers »del’histoiredelaNBA

Premièrement, il est important de vous éclairer sur la signification du mot « flopper » qui tient son origine des basketteurs qui utilise le « flopping ». Ainsi, ce terme est employé lorsqu’un joueur NBA s’écroule afin d’obtenir une faute offensive. Plus clairement, cela veut tout simplement dire « simuler »! Depuis 2012, la NBA a décidé de sanctionner durement les « floppers » en donnant un avertissement, puis, en cas de récidive, une amende de 5.000 dollars (3.860 euros), 10.000 (3e fois) puis 15.000 (4e fois). Néanmoins, cela n’a pas arrêté nos simulateurs invétérés et il faut croire que le « flopping » fait partie intégrante de l’histoire de la NBA. Ainsi, cette nuit, les Washington Wizards recevaient les Boston Celtics et ce sont les premiers nommés qui se sont imposés lors de la troisième manche des demi-finales de la Conférence Est. Dans un contexte particulièrement tendu, Bradley Beal, joueur des Wizards, s’est fendu d’un flop ahurissant.

Ainsi, E-TV Sport a décidé de vous présenter le Top 10 des plus gros « floppers » de l’histoire!

10) LeBron James

9) Shane Battier

8) Raja Bell

7) Derek Fischer

6) Reggie Miller

5) Anderson Varejao

4) Danny Ainge

3) Manu Ginobili

2) Bill Laimbeer

1) Vlade Divac