Smash of the day

TeddyRiner,unelégendequicoûtetropcheràLevallois?

Où placer une discipline comme le judo sur l’échelle médiatique du sport? A vrai dire pas bien haut en comparaison avec les leaders que sont le football, le tennis ou encore le basket, qui s’avèrent être les sports les plus populaires au monde. Et pourtant, il y a un « Frenchie » du nom de Teddy Riner qui par son charisme, son sourire et ses performances hallucinantes fait tout pour ramener le tatami sur le devant de la scène. Sur le papier, on pourrait se dire que s’offrir les services d’un tel monstre du sport n’a pas de prix et pourtant! En effet, le salaire versé par son club du Levallois Sporting club interpelle la chambre régionale des comptes. Licencié depuis 2009 au sein du club des Hauts-de-Seine, le champion olympique de Londres a vu ainsi ses émoluments doubler en l’espace de quelques années pour atteindre 24.000 euros de salaire net mensuel. Auxquels on peut ajouter quelques avantages comme un appartement, une voiture, le paiement de la taxe d’habitation ou encore des primes de résultat qui peuvent s’élever à 30.000 euros payées directement par la ville. Si cela n’est rien comparé à son équivalent dans les sports cités plus haut, cela reste une somme importante à débourser pour une municipalité. Surtout que le retour sur investissement ne semble pas évident pour le club et la ville. Oui mais voilà, avoir un champion olympique et un septuple champion du monde comme ambassadeur, cela n’est pas gratuit!