Smash of the day

Rossidonnetoutpourannulersasuspension

Souvenez-vous il y a maintenant deux semaines quand Valentino Rossi a désarçonné son jeune adversaire et double champion du monde, Marc Marquez! Un geste qui a valu au pilote italien de monter sur le podium à Sepang (malaisie) mais qui a entraîné une suspension lourde de conséquence. En effet,  » Il Dottore » devra s’élancer à partir de la dernière place sur la grille de départ de la dernière manche de la saison à Valence. Porté par une presse italienne toute acquise à la cause de l’icône nationale, Rossi, à 36 ans, sait qu’il n’aura peut-être pas d’autre opportunité d’accrocher cette nouvelle couronne mondiale, qui lui tendait les bras, mais que ce triste épisode vient remettre en question. Avec seulement sept points d’avance sur son coéquipier et rival pour le titre, Jorge Lorenzo, la marge du n°46 est désormais infime. Ainsi, contre l’évidence des faits, et malgré l’ampleur de la polémique, qui risque d’entacher à jamais sa carrière, Rossi choisit d’épuiser tous les recours à sa disposition pour faire valoir ce qu’il estime être son bon droit. Rossi veut démontrer que Marc Marquez couche sa moto sur lui délibérément alors qu il y avait 2 options encore possible : ralentir pour décroiser la trajectoire / rester à l’extérieur sur les 3m de piste restant.
La Fédération internationale de motocyclisme (FIM), à laquelle aucun appel ne pouvait être soumis, annonce ce vendredi l’introduction d’un recours par l’Italien devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). De plus, elle a annoncé avec la Dorna (societe organisatrice) que la sanction avait été donnée pour « élargissement hors de la trajectoire provoquant un contact amenant à la chute d’un pilote » et non pour coup de pied.
Ce dernier Grand-Prix s’annonce épique et l’on verra bien qui de Rossi ou Lorenzo finira avec un nouveau titre de champion du monde!