hommage

Retoursurunmonstredusport:IanThorpealias« Latorpille »

Michael Phelps est l’homme de Rio ! Avec ses 5 médailles d’or et une en argent, aucun bassin n’a résisté à l’américain durant cette semaine de Jeux Olympiques côté natation.
Si il est entré encore un peu plus dans l’histoire de son sport, un autre grand nageur a connu également ses heures de gloire: Ian Thorpe.
Absent des compétitions internationales depuis les JO d’Athènes en 2004, L’Australien reste encore aujourd’hui l’une des figures les plus mythiques des bassins internationaux et E-TV Sport a décidé de lui rendre hommage en faisant de lui un « Monstre du sport »!

Un futur champion allergique au chlore

Le petit Ian Thorpe grandit dans la banlieue de Sidney en Australie où il naît le 13 octobre 1982. Eduqué dans un milieu sportif entre un père, joueur de cricket et une mère adepte du netball, variante du basket, le jeune Ian suit plus la passion de sa soeur, Christina (de 3 ans son aînée), pour la natation. Malheureusement, on décèle vite chez Thorpe une allergie au chlore et celui-ci ne peut plonger dans une piscine qu’à 7 ans. S’étant affranchi de ce handicap, il signe une série de performances qui l’amènent à devenir à 13 ans à devenir un des meilleurs nationaux. À 14 ans et 5 mois, Ian Thorpe devient surtout le plus jeune nageur sélectionné en équipe nationale déclassant le record de précocité de John Konrads d’un mois. Le nageur confirme alors sa bonne forme à l’occasion des championnats nationaux de sa catégorie d’âge où, aligné dans douze épreuves, il enlève dix médailles d’or et deux médailles de bronze tout en réalisant six records nationaux.

512002-ian-thorpe568904-ian-thorpe

La « torpille » détruit tout sur son passage de 1997 à 2004

Pendant cette période qui le verra disputer deux Olympiades (Sidney en 2000 et Athènes en 2004) ainsi que 3 championnats du monde (Perth en 1998, Fusuoka en 2001 et Barcelone en 2003), Ian Thorpe est tout simplement le meilleur nageur de la planète. La notoriété de l’Australien ne se limite pas qu’aux piscines et le public ainsi que les sponsors en font la vedette de la délégation australienne lors des JO de Sidney. En effet, Thorpe est connu pour avoir largement contribué au renouveau de la natation mondiale, à son basculement dans une nouvelle ère, celui de l’essor médiatique. Depuis les Jeux Olympiques de Munich en 1972 et Mark Spitz, aucun nageur ne pouvait être qualifié de star. Au niveau palmarès, l’homme qui chausse du 54 a remporté entre autres 13 médailles mondiales en grand bassin dont 11 titres et 9 médailles olympiques dont 5 titres. Il fut également nommé 4 fois « nageur de l’année » récompense décernée par le mensuel américain Swimming World Magazine en 1998, 1999, 2000 et 2002.

Une retraite à seulement 25 ans puis un retour qui fait « plouf »

Ian Thorpe a choisi, le 26 novembre 2006, de convier les journalistes lors d’une conférence de presse afin d’annoncer une retraite. A seulement 25 ans, la « torpille » vient de se fracturer la main en tombant dans sa salle de bains. Une sorte de bénédiction pour celui qui n’en peut plus de se farcir du chlore au quotidien. La natation perd alors l’un de ses plus beaux phénomènes: 1m95, 100 kilos et un 54 de pointure qui ferait rêver n’importe quel nageur. En 2010, il décide de réenfiler sa célébre combinaison noire afin de participer aux JO de Londres en 2012 mais cela sera un coup d’épée dans l’eau étant donné que Thorpe n’arrivera pas à se qualifier. Dans son autobiographie This Is Me parue en , le nageur australien révèle avoir souffert pendant de longues années de dépression et d’alcoolisme. En juillet 2013, il annonce qu’une blessure à une épaule ne lui permet pas de continuer la compétition et il raccroche désormais les bonnets, les lunettes et les maillots de bain.

FILE - In this Nov. 4, 2011 file photo, Australia's Ian Thorpe takes a rest after finishing sixth in a heat of the Men's 100m Individual Medley at the FINA Swimming World Cup in Singapore. This is the Year of the Comeback in swimming. Janet Evans and Thorpe are attempting to make the London Olympics after long layoffs, but they're hardly alone. (AP Photo/Bryan van der Beek, File)

(AP Photo/Bryan van der Beek, File)

Pour conclure, on pourrait évoquer son récent coming-out ou encore son internement après avoir été découvert errant dans les rues de Sidney sous l’emprise de médicaments, mais on préfère rester sur l’image de sportif australien le plus titré de l’histoire et surtout l’héritage qu’il a laissé à la natation. Car Ian Thorpe s’inscrit dans l’histoire de la natation mondiale comme le précurseur d’un nouvel âge, celui de Pieter van den Hoogenband, d’Alain Bernard, de Michael Phelps et tous ses records!

  • S123640_XLARGE
  • 511548_mrp_in_l
  • 597687_mrp_in_xl
  • 444087_mrp_in_l