Le saviez-vous

QuiddecettetraditionderetirerlesmaillotsauxUSA?

Hier dimanche 14 mai, les Etats-Unis tout entier fêtaient ses mamans mais du côté de New-York, on avait décidé de célébrer quelqu’un en plus, à savoir Derek Jeter. En effet, l’ancienne vedette de la franchise MLB des Yankees a eu le droit à une cérémonie pour retirer son maillot, deux ans après sa retraite. Son numéro 2 mythique a donc trouvé place au « Monument Park », sorte de musée à ciel ouvert qui se trouve au Yankee Stadium.

A cette occasion, l’équipe d’E-TV Sport a décidé de vous en apprendre plus sur cette tradition de retirer les maillots aux USA!

Une tradition née en 1935

Dans les principales ligues de sport US (NHL, MLB, NFL et NBA), la tradition veut que l’on retire le maillot d’un joueur ayant apporté une grande contribution au club (succès et longévité). Ce sont les dirigeants des franchises qui choisissent de retirer un maillot et cela se déroule lors d’une cérémonie organisée en présence du joueur concerné. Souvent avant ou à la mi-temps d’un match. Ainsi, un maillot agrandi du joueur est généralement accroché au plafond du gymnase et le joueur est considéré comme toujours présent, par l’influence qu’il a eue, dans l’équipe. Un numéro retiré ne peut plus être choisi par un autre joueur du club.

Le premier numéro retiré est le 1 de Ray Flaherty, joueur de football américain (1935).

Quand la ligue retire un numéro, l’hommage suprême

Si se voir retirer son numéro par une franchise est un immense honneur, on peut faire encore mieux. En effet, il peut arriver que les dirigeants d’une Ligue retire un numéro. Ainsi, aucun joueur d’aucune franchise ne peut prendre ce numéro. Seuls les joueurs portant déjà ce numéro au moment de la décision sont autorisés à les conserver jusqu’à la fin de leur carrière. Cela a été le cas pour Jackie Robinson des Dodgers de Brooklyn en MLB (Baseball). Pour honorer la mémoire du premier Noir à évoluer en Ligue majeure de baseball après six décennies de ségrégation, la MLB retire son numéro 42 de l’ensemble des franchises de la MLB.

Sur l’exemple de Robinson, Wayne Gretzky, considéré comme le meilleur joueur de l’histoire de la ligue nationale de hockey, a vu son numéro 99 retiré de toutes les équipes de la NHL.