Smash of the day

QuideslégendesCoeetBubkapourdirigerl’athlétismemondial?

Demain, l’IAAF, à savoir l’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme, aura un nouveau président à sa tête. Et cela ne sera pas n’importe qui! En effet, ce sont deux légendes des stades d’athlétisme qui s’affrontent pour être le nouvel homme fort de leur discipline de prédilection. D’un côté, Sebastian Coe, champion olympique du 1500 m en 1980 et 1984, et grand artisan de la tenue des Jeux Olympiques 2012 à Londres et de l’autre Sergueï Bubka, ex-tsar de la perche, en or aux JO de Séoul 1988 et sextuple champion du monde et actuellement vice-président de l’IAAF. Et il ne sera pas de trop de l’un de ces deux champions au charisme reconnu pour faire sortir la tête de l’eau à l’athlétisme suite aux révélations de la chaîne publique allemande ARD et du journal britannique Sunday Times. Ces médias, s’appuyant sur 12.000 analyses sanguines qui ont fuité des bases de données de l’IAAF, avancent qu’un tiers des médaillés mondiaux ou olympiques entre 2001 et 2012 présenteraient des valeurs suspectes. Un véritable scandale si celui-ci était avéré et les deux hommes devront avoir comme leitmotiv de lutter contre le dopage et redonner du lustre à l’athlétisme sur les plans économique et médiatique. Comme du côté de la Fifa avec le candidature Michel Platini (60 ans) pour remplacer le sulfureux Blatter (79 ans), celle de Coe (58 ans) et Bubka (53 ans) pour succéder à Byack (82 ans) devrait apporter de la connaissance de la discipline ainsi qu’un peu de jeunesse. Et cela, c’est une bien bonne nouvelle!