Smash of the day

Quic’estlesplusforts?Evidemment,c’estlesWarriors!

Monty nous avait habitué à chanter ce refrain lors de la grande épopée des verts de Saint-Etienne dans les années 70, mais désormais il va falloir le fredonner à chaque arrivée sur le terrain de la franchise NBA des Golden State Warriors. En effet, l’équipe californienne s’est emparée du record du meilleur début de saison de l’histoire de la Ligue en disposant facilement des Los Angeles Lakers (111-77). Cela fait donc 16 victoires en 16 matchs disputés depuis le coup d’envoi de la saison 2015-2016. Avec cette victoire, les Warriors effacent des tablettes les Washington Capitols cru 1948 et les Houston Rockets version 1993. Lors de ce match historique, Stephen Curry n’a pas eu à forcer son talent mais a tout de même eu le temps d’inscrire 24 points et délivrés 9 passes décisives alors qu’il n’est pas réapparu sur le parquet lors du dernier quart-temps. De leur côté, les voisins californiens des Lakers n’ont opposé aucune résistance à l’image d’un pathétique Kobe Bryant, auteur d’un 1/14 aux tirs pour 4 points, 6 rebonds et 2 passes. Alors que les « Purple and Gold » sont surement la plus grande franchise que la NBA ait connue avec les Boston Celtics, il faut se rendre à l’évidence que le futur se nomme Golden State et Curry et que les Lakers et Kobe Bryant renvoient vers un passé glorieux mais un passé tout de même. A présent, on se demande quelle sera le nom de l’équipe à faire tomber le petit génie Curry et ses coéquipiers? Réponse dans 1, 2, 10 matchs…