Dossier

Quelssontles5meilleurscoupdroitdel’histoiredutennis?

Hier a débuté le dernier Grand Chelem de la saison, à savoir l’US Open! Et si aucune grosse surprise n’est à recenser lors de cette première journée, on a pu déjà voir quelques coups magnifiques signés du spécialiste Gaël Monfils mais aussi un coup droit monstrueux de la part du gros bras gaucher, Rafael Nadal. Ainsi, un tel geste a donné envie à la rédaction de vous présenter les tennismen qui ont brillé et qui brillent toujours grâce au geste le plus naturel du tennis, à savoir le coup droit. Voici notre Top 5 des meilleurs coup droit de l’histoire du tennis!

5) Fernando Gonzalez 

Si le Chilien a joué une finale de Grand Chelem, en l’occurrence à l’Open d’Australie en 2007 face à Roger Federer, il n’aura jamais mieux fait qu’une 5ème place au classement mondial. Tout comme dans notre classement où il se retrouve à la 5ème place avec un coup droit « coup de massue » qui a fait des dégâts sur tous les courts du monde. Celui-ci a même été chronométré plusieurs fois à plus de 180 km/h.

4) Rafael Nadal

Le coup droit est le meilleur coup de Rafael Nadal. Cela vous classe la puissance de ce coup chez l’Espagnol qui est un joueur extrêmement complet (à part une relative faiblesse au service). Le joueur espagnol fut le premier à utiliser le coup droit lasso, qui permet d’imprimer énormément d’effet à la balle. Son coup droit long de ligne sort sur les côtés avant de revenir dans le court grâce au puissant effet lifté qu’il imprime à sa frappe, mettant la balle hors de portée de ses adversaires.

3) Robin Söderling

Sur le podium, le premier joueur à avoir fait chuter Rafael Nadal sur la terre-battue de Roland Garros, un certain Robin Söderling. Si l’arme numéro 1 du Suédois était son service dévastateur, le coup droit n’était pas loin derrière. En effet, il présente une puissance de frappe phénoménale avec une prise extrêmement à plat comparé à la moyenne du circuit ATP, ce qui en fait l’opposé de Rafa. Son coup droit, capable de dépasser les 180 km/h, est ravageur, le Suédois arrive en effet à donner toute sa puissance musculaire à la balle et ainsi marquer un nombre parfois impressionnant de coups gagnants. Seul Juan-Martin Del Potro, Jo-Wilfried Tsonga ou à un degré moindre, Tomas Berdych, peuvent tenir la comparaison avec Söderling.

2) Pete Sampras

« Pistol Pete » évoluait à une époque où le service-volée était encore valorisé et permettait de s’imposer un peu partout (à part peut-être sur terre-battue). Néanmoins, pour remporter 14 Grand Chelem, il lui a fallu avoir un jeu de fond de court solide pour faire face à Andre Agassi notamment. Et c’est grâce à son coup droit qu’il a souvent tenu la comparaison et surtout lorsqu’il l’utilisait en bout de course: son fameux coup droit à la trajectoire banane.

1) Roger Federer

Lorsqu’il s’agit de décortiquer les coups du tennis, Roger Federer se place souvent à la première place quant à son exécution. C’est le cas pour le coup droit qui est bien le meilleur coup du meilleur joueur de tous les temps. En effet, celui-ci est rarement pris en défaut et permet souvent au Suisse de conclure l’échange grâce à une accélération. Sa préparation est relativement courte ce qui lui permet de frapper la balle assez tôt après le rebond, un peu à la manière d’Andre Agassi. Ce coup lui permet aussi parfois de trouver des angles importants, qui lui permettent ensuite d’avoir le court ouvert pour conclure sans trop de difficulté. Enfin, à la différence des noms cités ci-dessus, le coup droit de Federer n’est pas très puissant mais il est diablement efficace. John McEnroe l’a désigné comme étant « le plus grand coup de notre sport « en de nombreuses occasions!