infrastructure

Quelssontles10prochainsstadeslesplusbeauxdumonde?

Aujourd’hui les stades de foot sont plus qu’une enceinte où l’on se rend pour voir son équipe favorite évoluer. En effet, dans les stades nouvelle génération, tout est fait pour satisfaire le supporter. Aujourd’hui l’Allemagne fait office de véritable référence quant à la beauté et modernité de ses stades depuis que la Coupe du Monde 2006 est passée par là. Avec une Coupe du monde 2014 au Brésil, un championnat d’Europe en France en 2016 et un Mondial en Russie en 2018, de nombreux stades ultra modernes devraient bientôt sortir de terre. Ainsi, le site internet espagnol « El Gol Digital »a recensé les 10 stades parmi les plus spectaculaires des prochaines années. E-TV Sport vous les présente!

Arena Pantanal (Cuiaba)

Un stade à l’Anglaise au Brésil. Etonnant clin d’oeil du pays du football à la nation qui a codifié la discipline telle qu’elle l’est aujourd’hui. L’Arena Pantanal est un formidable projet à plus de 75 millions d’euros. Sauf qu’une fois le Mondial finit, elle n’accueillera plus que des matchs de 3e division brésilienne.

Vodafone Arena (Besiktas)

Le Besiktas Istanbul profitera bientôt de cette enceinte de 41.000 places ultra-moderne. Financé en grande partie par la société de télécom Vodafone, ce stade sera aussi un temple dédié à la musique ainsi qu’à la mode.

CSKA Moscou Stadium (CSKA Moscou)

D’une capacité de 30.000 places, ce stade devra toutefois son originalité au gratte-ciel intégré au projet, de la forme d’une coupe de l’UEFA, premier trophée européen gagné par le club russe.

Stade des Lumières (Lyon)

Le projet cher à Jean-Michel Aulas a connu bien des contrariétés mais au grand soulagement du président de l’OL, il verra bien le jour en 2015 pour servir de lieu d’accueil à des matchs de l’Euro 2016. Le Stade des Lumières ou grand stade pourra accueillir 58.000 personnes. Il appartiendra au club qui espère, grâce à cela, généré des revenus supérieurs à 100 millions d’euros par an. Car le projet dépasse la seule aire de jeu. Le complexe hébergera en effet des hôtels, des bureaux et des enseignes commerciales.

Stade Vélodrome (Olympique de Marseille)

C’est un stade légendaire pour les fans de football mais une enceinte qui avait depuis sa dernière rénovation avant le Mondial 1998, besoin d’un peu de fraîcheur. Ce sera bientôt chose faite puisque le stade fétiche de l’Olympique de Marseille est en train de faire peau neuve. Sa capacité sera augmentée de 60.000 à 67.400 places mais ce qui fait l’intérêt principal du projet c’est le toit qui va être installé.

Stade Beira Rio (Porto Alegre)

Une capacité d’accueil accrue à 50.000 visiteurs, des restaurants et boutiques et un agrément obtenu de la part de la Fifa comme stade de référence internationale : le Beira-Rio poursuit sa mue avant d’accueillir des matchs de la prochaine coupe du Monde puis l’équipe du Porto Alegre.

Arena de Sao Paulo (Corinthians)

Tristement, elle a fait parler d’elle après la chute d’une grue qui a provoqué la mort de deux ouvriers. C’est que construire cette Arena de 48.000 places à Sao Paulo tient au défi tant le projet architectural se veut audacieux.

Nou Mestalla (CF Valence)

A condition qu’il soit fini un jour, le Nou Mestalla de Valence promet d’être grandiose avec ses 75.000 places et son architecture moderne. Seulement voilà, cela fait plusieurs années que le projet bat de l’aile à mesure que s’annonce la chute du club valencian. Le problème il est purement financier. Cela fait deux ans que Valence devrait jouer dans ce stade mais les liquidités manquant il n’a encore jamais été achevé.

Stadion Spartak (Spartak Moscou)

L’autre club moscovite espère aussi sa nouvelle enceinte depuis les premiers coups de pioches, en 2010. Si tout va bien, il sera inauguré dans le courant de l’année prochaine, d’une capacité de 35.000 places. Ouvertement inspiré du stade Old Trafford, l’antre de Manchester United, ce Stadion Spartak sera dans la liste des stades de la coupe du Monde 2018 en Russie.

Allianz Park (Palmeiras)

Un stade high-tech, looké et tout équipé avec restaurants, boutiques et suites de luxe autour : l’Allianz Park qui se finalise dans la région de Palmeiras au Brésil est le numéro un de ce classement. Construit sur les restes d’un ancien gymnase ce stade de 45.000 s’élèvera sur quatre étages desservis par trois ascenseurs. Au premier sera construit un gymnase pouvant accueillir 1.500 spectateurs où se disputeront des rencontres de basket, de volley et de futsal. Un complexe dédié au tennis sera aussi proposé. Le toit, enfin, a été emménagé, une fausse pelouse à même été posée pour rappeler l’originale, 48 mètres plus bas.