Smash of the day

QuellevillepouraccueillirlesJOd’hiver2022?

Comme souvent lorsque l’on évoque les Jeux Olympiques, ce sont ceux d’été qui tiennent la corde. Et ce ne sont pas les derniers jours qui vont démontrer le contraire. En effet, entre le forfait de Boston dans la course aux JO 2024 ou encore la polémique sur le logo officiel des JO de 2020 à Tokyo, il n’y en a que pour les olympiades estivales. Néanmoins, il ne faudrait pas oublier que si l’hiver à ses traditionnels Winter X-Games pour les sports extrêmes, la saison a aussi le droit à ses Jeux Olympiques. Alors que les JO d’hiver de 2018 auront lieu à Pyeongchang en Corée du Sud, le nom du pays ainsi que de la ville qui accueillera l’évènement en 2022 n’est pas encore connue. Enfin jusqu’à ce midi! Ainsi, c’est aujourd’hui que l’on saura qui de Pékin ou Almaty aura le dernier mot. Jusqu’à présent, la capitale chinoise faisait office de favori et comptait bien rentrer dans l’histoire en devenant la première cité à accueillir à la fois des Jeux d’été (2008) et d’hiver. Mais c’était sans compter sur la candidature d’Almaty, ancienne capitale du Kazakhstan, qui a des arguments à faire valoir et également une volonté de redorer l’image de son pays, écornée par le film « Borat » de Sacha Baron Cohen. Pékin, qui peut s’appuyer sur le succès des JO d’été 2008, veut profiter des Jeux pour promouvoir un secteur des sports d’hiver encore balbutiant, en développant les stations de ski de Yanqing et Zhangjiakou, à 200 km au nord. Almaty, de son côté, met en avant un projet plus compact, où toutes les épreuves se dérouleront dans un rayon de 40 km maximum. Alors Chine ou Kazakstan en 2022, réponse aujourd’hui!