Dossier

QuandlefootballparleBelge

Hier soir, la Belgique faisait son entrée dans la compétition face à la Squadra Azzura. Donnée favorite et annoncée comme une prétendante au titre de champion d’Europe, l’équipe belge est tombée sur une superbe équipe italienne, qui a infligé une correction tactique aux diables rouges. Incapable de se montrer dangereuse, à l’image d’un match catastrophique de Kevin De Bruyne, c’est tout un peuple qui s’est vu couper l’herbe sous le pied par la défaite 2-0. De quoi faire « redescendre » quelque peu les supporters des Diables.
Mais comme vous le savez, nous ne sommes pas là pour parler performance mais plutôt pour s’intéresser au langage footballistique utilisé par la plat pays. Car si le Belge a tendance à se faire railler par ses expressions originales, aussi appelées belgicismes, il n’y a pas de raison qu’il ne fasse pas également à sa sauce lorsqu’il parle foot.
Ainsi, la rédaction d’E-TV Sport, a décidé de rendre hommage à ses expressions qui fleurissent lors d’une retransmission d’un match sur la RTBF ou sur RTL ou bien sur les terrains de mini-foot.

Faute, "carte" jaune

Trezeguet qui frappe la "latte" en finale de la Coupe du monde 2006

Ici, vous observez le "petit rectangle"

Ryan Giggs pour une de ses dernières "montée au jeu"

Leo Messi échange sa "vareuse" avec un joueur de Leverkusen

Voilà ce qu'on appelle un "Goal"

On se souvient tous encore du "shot" de Guillaume Gillet contre la Croatie

Thibaut Courtois, le plus grand "keeper" du monde?

Toujours respecté le "ref"

Il n'y aurait pas une petite "Hands" Titi?

Coup de coin pour Steven Gerrard.

Balotelli se défoule sur le "piquet"

Voici une paire de "Stuts" moulée ou stabilisée

Roberto Carlos, le plus grand "back" gauche de l'histoire?