Le saviez-vous

Quandla« HenmanHill »estdevenuele« MurrayMount »

Depuis quelques années, le tournoi de Wimbledon revêt une toute autre importance pour le public anglais car Andy Murray est en capacité de remporter le tournoi chaque année. L’Ecossais a d’ailleurs soulevé le trophée 2 fois en 4 ans. Ainsi, un endroit bien connu du public anglais, la « Henman Hill » s’est transformée en « Murray Mount ». Cet emplacement permet aux spectateurs privés de billets pour le Centre Court de s’installer pour y suivre les rencontres sur un écran géant. E-TV Sport vous en dit plus !

La « Henman Hill »

Vous ne le savez peut-être pas mais le nom « Henman Hill » n’est pas le nom originel de ce lieu. En effet, avant celui-ci se nommait la « Aorangi Terrace » (« terrasse Aorangi « ).  Cette terrasse tire son nom du parc Aorangi, terrain qui appartenait au « London New Zealand Rugby Club » jusqu’en 1981. Le terme Aorangi fait référence au nom « canonique » de la plus haute montagne de Nouvelle-Zélande, le mont Cook ou Aoraki. Toutefois, vers la fin des années 1990, certains spectateurs se sont mis à dénommer la terrasse « Henman Hill », en référence au joueur britannique Tim Henman.

Le « Murray Mount  » mais aussi d’autres noms

Si le nom officiel reste « Henman Hill », l’appellation à changer de nombreuses fois selon le joueur anglais qui joue sur le court numéro 1. Pendant les matchs de Greg Rusedski, la terrasse s’est vue quelquefois nommée « Rusedski Ridge ». Depuis la retraite de Tim Henman en 2007, c’est Andy Murray qui a pris la relève et qui fait rêver le peuple anglais. Ainsi, la terrasse peut prendre le nom de Murray Mound (« monticule de Murray »), de Murray Mount (« mont Murray »), de Murray Mountain (« montagne de Murray « ) ou encore de Murrayfield (« terrain Murray « ), en référence au stade Murrayfield d’Édimbourg.