Smash of the day

QuandlaFifapayepourqueMessinesoitpastouché

Décidément, chaque semaine nous avons le droit à une révélation « Made in Fifa »! Et aujourd’hui, cela est une nouvelle fois du côté de l’Irlande que nous devons nous tourner pour avoir trace d’une affaire de corruption impliquant la plus grande instance du football. Ainsi, après avoir versé cinq millions d’euros d’indemnité à l’Irlande après le fameux et triste épisode de la main de Thierry Henry, lors des barrages qualificatifs au Mondial 2010, la Fifa aurait remis la main à la poche en août 2010 lors de l’inauguration de l’Aviva Stadium à Dublin. Ce jour-là, la sélection irlandaise doit affronter l’Argentine d’un certain Lionel Messi. Problème, un tel match ne garantit pas les mêmes compensations aux joueurs en cas de blessure et du côté de la Catalogne, on voit rouge de savoir que sa star interplanétaire sera sur le terrain. De ce fait, le président de la fédération argentine à l’époque, un certain Julio Grondona, se serait chargé de graisser la patte des Irlandais, leur donnant 10 000 euros à chacun pour ne surtout pas toucher au Ballon d’Or durant la partie. Résultat une Irlande qui a laissé son « Fighting Spirit » au vestiaire et une rencontre apathique soldée par un score de 1-0 en faveur des Argentins avec à la clé un seul carton jaune sorti. Si la fédération irlandaise dément cette information, elle ne devrait pas en rester là et attaquer le quotidien argentin « la Nacion » à l’origine de ce camouflet. A la vue des évènements récents, sortir le chéquier pour protéger son meilleur ambassadeur à travers le monde, c’est une chose qui ressemble fortement à la Fifa de Blatter!