Smash of the day

Pistoriusmeurtrier,PistoriusjugémaisPistoriuslibéré

Décidément cette affaire Pistorius restera toujours une énigme. Alors que l’athlète sud-africain a avoué avoir commis l’irréparable le soir de la Saint-Valentin 2013 en tuant sa compagne, Reeva Steenkamp, celui-ci n’a pas vraiment payé le prix du sang. En effet, il a tout d’abord été acquitté du meurtre de sa petite-amie mais reconnu coupable d’homicide involontaire puis il n’a écopé que de 5 ans de prison ferme pour un tel geste. Mais cerise sur le gâteau hier, le 19 octobre 2015, « Blade Runner » est sorti de prison seulement 1 an après son incarceration. Alors oui, il est assigné à résidence mais on peut parler de véritable scandale et d’une justice à deux vitesses en Afrique du Sud. Les conditions de la libération de Pistorius pourraient inclure l’obligation de rencontrer les parents de la victime, si ces derniers le souhaitent, selon la chaîne d’information en continu ENCA. Il devra par ailleurs suivre une psychothérapie et n’aura pas le droit de manier des armes, ont indiqué les services pénitentiaires. Pauvre chou qui a « buté » sa copine de sang froid. Désormais, Oscar attendra tranquillement à la maison son procès en appel qui débutera le 3 novembre afin de savoir s’il peut diminuer son temps de réclusion. Car 5 ans pour un meurtre, c’est déjà vraiment cher payé!