Sport insolite du mois

PelotaPurepecha:leHockeyversionpyromane

« Avoir la balle ou le ballon qui nous brûle les pieds » est une expression qui prend tout son sens figuré lorsque l’on a tendance à ne pas être très doué dans les différents sports qui nécessite une balle. On s’en débarrasse alors aussi si vite qu’on l’a reçu. Mais qui pourrait croire que la balle pourrait brûler au sens propre ? Peu de personnes à part en Amérique Central et plus précisément au Mexique où se pratique la « Pelota Purepecha ». E-TV Sport continue son tour du monde des sports insolites et se penche cette fois sur ce jeu ou plus d’un à du se cramer.

La « Pelota Purepecha » est un jeu préhispanique qui est originaire de la région de Michoacán. Il fait parti des nombreux jeux de balles traditionnels mexicains qui ont une importance sociale et religieuse profonde pour les Aztèques, les Mayas et les autres peuples d’Amérique Central. Dans la vision Maya de la Création, les dieux de l’autre Monde font s’affronter les deux premiers humains lors d’un jeu avec une balle.

De tous les sports, la « Pelota Purepecha » est le plus pratiqué avec près de 800 joueurs dans le pays. Sorte de Hockey, les équipes de 5 joueurs utilisent des bâtons fait de chêne ou d’arbre de prune pour taper la balle derrière une ligne de but.  Jusque là rien d’extraordinaire vous allez me dire. Mais le vrai spectacle se déroule de nuit lorsque la balle ainsi que tout le public s’enflamme.

Tout de blanc vêtu et avec pour seule distinction, le bandana de couleur qui leur sert de ceinture, les joueurs chaussent leurs Huaraches ou sandales et s’attaquent à la pelote dont le tissu est imbibé de kérosène.  Se faisant violenter dans l’obscurité de haut en bas du terrain, la sphère de feu nous gratifie d’un spectacle impressionnant.  Le Cirque du Soleil n’a qu’à bien se tenir !

Avis à vous tous amateurs de Hockey sur gazon et d’écologie, pourquoi ne pas laisser en paix les projecteurs de vos stades et d’allumer votre précieuse balle. Malgré tout, attention au moins talentueux d’entre vous à ne pas trop jouer avec le feu !