engagement

PAULOITOdessinelarévoltedupeuplebrésilien

Strass et paillette vont faire leur apparition d’ici quelques semaines au Brésil pour accueillir l’un des plus grands événements sportifs mondiale. Mais la réalité du terrain est bien différente.
Et Paulo Ito, street-artiste, est bien décidé à pointer du doigts les quelques 11 milliards de dollars injecté par le Brésil pour la Coupe du Monde, pendant que le peuple meurent à petit feu!

Voici sa fresque, peinte sur un mur d’une école de São Paulo, qui fait de plus en plus de bruit et qui pourrait ne pas être du gout de Platini et confrères!