Smash of the day

Novakneverrapaslaterre-battuemadrilène

Djokovic serait-il grand prince? En effet, après avoir remporté tous les plus grands tournois de ce début de saison, à savoir l’Open d’Australie et les Masters 1000 d’Indian Wells, Miami et Monte-Carlo, voilà qu’il a décidé de ne pas s’aligner lors du Mutua Madrid Open. Quatrième Masters 1000 de la saison et deuxième sur terre-battue, « Nole » a choisi de ne pas se rendre dans la capitale espagnole afin de se reposer et de s’entraîner pour Roland-Garros. Seul tournoi du Grand-Chelem échappant pour l’instant au Serbe, il a décidé de mettre toutes les chances de son côté pour enfin s’imposer du côté de la Porte d’Auteuil. Le numéro 1 mondial n’a pas choisi d’écarter Madrid de son calendrier par hasard. En effet, celui-ci n’a jamais vraiment été à son aise sur la terre-battue rapide espagnole. Hormis une victoire en 2011, « Nole » a disputé un quart de finale en 2012 et un deuxième tour en 2013. Des résultats indignes du talent de Djoko. De plus, il n’a aucun point à défendre là-bas suite à son forfait de l’année dernière. Si le public madrilène peut s’estimer léser de ne pas voir évoluer le meilleur joueur actuel, ses adversaires peuvent se réjouir d’enfin pouvoir mettre la main sur un trophée de cette importance!