Smash of the day

MartinFourcaderemplaceraBradleyCooperdanslaversionfrançaised’AmericanSniper

En remportant un quatrième gros Globe de cristal d’affilé et en ajoutant un titre de champion du monde de l’individuelle à son palmarès, il est peu de dire que Martin Fourcade a illuminé cette saison 2014-2015 de biathlon. Une telle domination pose une simple question: Martin n’est-il pas trop fort pour sa discipline? Surement lorsque l’on s’appelle Shipulin, Boe, Schemp ou encore Svendsen qui n’ont le droit qu’aux miettes du monstre tricolore. Pour le Catalan, pas question de pavoiser même s’il avoue à demi-mot que le « biathlon est devenu peut-être trop petit pour lui ». De ce fait, la Coupe du monde de ski de fond semblait être le prochain challenge légitime pour Martin. Et pourtant, c’est dans un registre totalement différent que l’on pourrait retrouver le biathlète. En effet, Luc Besson aurait pensé à lui pour interpréter L’American Sniper dans une prochaine version française du carton américain. Dans cette coproduction franco-américaine, Fourcade aurait la lourde tâche de remplacer Bradley Cooper, auteur d’une performance bluffante et saluée par la critique. Le jeune homme de 26 ans s’est dit surpris par cette proposition d’un géant du cinéma mondial comme Luc Besson: « Lorsque j’ai reçu l’appel de Luc, je suis tout de suite allé sur Popcorn Time afin de me faire une idée du film et du travail qui m’attendait. Et là je me suis dit, Martin va falloir mettre dans le mille. » De son côté, le réalisateur du Cinquième Elément et de Lucy a avoué avoir vu en Martin Fourcade, l’acteur providentiel: « Après 2 mois de casting et des essais avec Jean Dujardin, Gaspard Ulliel ou Omar Sy, je n’étais toujours pas convaincu. Puis j’ai allumé la télévision, ce que je ne fais jamais, et me suis retrouvé sur Eurosport. Et là, j’ai été captivé par ce sport, un peu étrange c’est vrai, qui mélange ski de fond et tir. Enfin, j’ai été captivé par ce jeune français qui enchaînait les cibles aussi bien que les kilomètres. Je me suis dit, c’est lui qu’il me faut ». Reste maintenant à Martin Fourcade de prendre quelques leçons d’acting du côté du cours Florent et il pourra débuter le tournage. La pression sera maximale sur ses épaules pour cette première expérience cinématographique mais il pourra toujours se rassurer en se disant que Tony Parker, Amélie Mauresmo et Zinédine Zidane avait assuré lors d’Astérix et Obélix, Mission Cléopâtre!