Smash of the day

L’ovalies’ouvreaumondeaujourd’hui

Un peu plus d’un an après que le ballon rond ait posé sa Coupe du monde au Brésil, pays du football, c’est au tour de son homologue oval de faire son grand raout mondiale dans sa contrée de naissance, l’Angleterre. Pendant un mois et demi, les plus grandes nations de rugby vont se dépouiller afin de soulever la Coupe Webb Ellis. Au rayon des favoris, la Nouvelle-Zélande fait figure d’épouvantail. Tout d’abord car les All-Blacks sont tenant du titre mais aussi car ils affichent un impressionnant taux de 89,3% de victoires tous matchs confondus (44 victoires, 3 défaites) depuis leur sacre à domicile en 2011. Ensuite, le XV de la Rose sera également un adversaire coriace du fait de son aura mais également du soutien de son public. Concernant les deux autres ogres de l’hémisphère sud, l’Australie et l’Afrique du Sud, ils mettront toutes les armes de leur côté pour remporter leur 3ème Coupe du monde (comme la Nouvelle-Zélande). Enfin l’Irlande, meilleure équipe européenne des deux dernières saisons, tentera enfin de passer l’écueil des quarts de finale d’un mondial. Comme vous avez pu le remarquer, nous n’avons pas cité l’équipe de France comme potentiel champion du monde, tout simplement car sur ce que l’on a vu depuis 4 ans, on espère tout d’abord une victoire contre l’Italie lors du premier match plus qu’une énigmatique finale. Néanmoins, au fond de nous, on compte toujours sur l’irrationalité des Bleus, qui fait peur à tous ses adversaires prestigieux!