Dossier

Lesinterdictionslesplusfollesimposéesparlesentraîneurs

Réussir à se faire respecter par ses joueurs! Voilà l’une des nombreuses qualités que doit avoir un entraîneur de haut niveau. Ainsi, cela n’est pas toujours évident avec une génération de jeunes sportifs qui sont accrocs aux nouvelles technologies, aux looks délirants et à la malbouffe. Du coup, pour empêcher leurs poulains de penser à autre chose qu’à leur physique et leur performance sur le terrain, les coachs prennent des décisions draconiennes et parfois loufoques. Ainsi, on a appris que le club de Manchester United aurait interdit à sa star française, Paul Pogba, de pratiquer le basketball. En effet, le staff médical de Man U considère que l’amour que porte « Pogboom » au ballon orange et notamment aux dunks qu’il adore réaliser aurait contribué à aggraver ses récurrents pépins musculaires depuis un an. Reste désormais à savoir si la tête brûlée tricolore va se soumettre à ces recommandations, lui, qui le pied dans le plâtre continue à se filmer en train de danser.

Après Paul Pogba et le basket, E-TV Sport vous présente ces interdictions les plus folles imposées par les entraîneurs!

– La 3G coupée par Guardiola à Man City

– Pas de Pokemon Go avec Mourinho à Man United

– Pas de chaussures flashy avec Sir Alex Ferguson à Man United

– Pas le droit de parler français dans le vestiaire de Rémi Garde alors à Aston Villa

– Pas de voitures de sport pour arriver à l’entraînement avec Pep Guardiola à Barcelone

– Pas de ketchup, de mayonnaise, de burgers, de Coca-cola ainsi que de chanter avec Paolo Di Canio à Sunderland

– Pas le droit de toucher le logo de Liverpool « This is Anfield » avec Jürgen Klopp à Liverpool

– Pas de frites avec David Moyes à Man United

– Pas de casque de musique en public avec Alexander Zorniger à Stuttgart

– Pas de shorts et de tongs avec Fabio Capello à la tête de la sélection anglaise

– Pas de bonnets sur la tête avec Neil Lennon à Bolton

– Pas le droit de se faire un tatouage (à cause d’une infection de l’un des joueurs) pour Thomas Schaaf au Werder Brème

– Pas de champignons au repas avec Giovanni Trapattoni à la tête de la sélection irlandaise

– Pas de pizza avec Pep Guardiola à Man City