Dossier

Lesévènementssportifsfrappéspardesattentats

Le vendredi 13 novembre 2015, Paris, capitale de la France, a été victime d’une série d’attentats qui a jusqu’à présent fait 132 morts. Parmi les cibles des terroristes se trouvaient le Stade de France, enceinte qui accueillait le match entre les Bleus et la Mannschaft allemande. Heureusement, pourrait-on dire, aucun kamikaze ne pourra pénétrer dans les tribunes et le carnage potentiel sera évité. S’en prendre à un évènement sportif, à ses valeurs de solidarité et d’universalité, n’est pas une première. Ainsi, depuis 1972, ce sont pas moins de 5 manifestations à caractère sportif qui ont été la cible d’attentats terroristes. E-TV Sport va revenir sur ces opérations terroristes qui n’ont pas prises place par hasard dans le monde du sport. Et il est clair que la visibilité ainsi que le caractère festif de ce genre de rassemblements n’ont pas fini d’être la cible de « mécréants »!

1972: La prise d'otages aux JO de Munich

Les Jeux olympiques de Munich ont commencé depuis dix jours quand, le 5 septembre 1972 au matin, huit membres du groupe militant armé palestinien Septembre noir s'introduisent dans le village olympique. Plusieurs membres de la délégation israélienne sont pris en otage. Les terroristes exigent la libération de 234 prisonniers palestiniens enfermés dans les geôles d'Israël. Le soir, alors que les membres de Septembre Noir sont sur la base aérienne de Fürstenfeldbruck avec leurs otages, la police allemande décide d'ouvrir le feu. Avant d'être mis hors d'état de nuire, les terroristes (cinq d'entre eux seront tués dans l'assaut, trois autres capturés) exécutent leurs 11 otages. Au cours de l'opération, un policier allemand trouve la mort. Les épreuves sportives seront interrompues pendant 34 heures avant de finalement reprendre leur cours.

1996: Attentat dans un centre commercial de Manchester

Le 15 juin 1996, pendant l'Euro 1996 de football, l'Irish Republic Army (IRA) fait exploser un camion rempli d'explosifs dans un centre commercial de Manchester. La police de Manchester, qui avait reçu un message codé de l'IRA, a juste le temps de faire évacuer le centre commercial d'Arnadale, avant l'explosion de la camionnette piégée garée à proximité. L'attentat fait 206 blessés.

1996: Les Jeux Olympiques d'Atlanta touchés

Le 27 juillet 1996, une bombe explose en plein du cœur du Parc du Centenaire, situé au centre du village olympique d'Atlanta, en Géorgie (Etats-Unis). L'attentat fait deux morts et 111 blessés. L'auteur du carnage, Eric Rudolph, ne sera arrêté que six ans plus tard, le 31 mai 2003. Militant chrétien extrémiste contre l'avortement, il est aussi reconnu coupable d'attaques contre des hôpitaux pratiquant l'avortement en 1997 et 1998. En 2005, lors de son procès, il a plaidé coupable et été condamné à la prison à vie.

2010: Le bus de l'équipe du Togo est mitraillé

Le 8 janvier 2010, des rebelles de Cabinda (Angola) mitraillent le bus de l'équipe de foot du Togo en route pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN) qui doit commencer deux jours plus tard à la frontière entre cette enclave et le Congo. Bilan : deux membres de l'encadrement tués, plusieurs autres blessés, dont deux joueurs.

2013: Double attentat du marathon de Boston

Le double attentat du marathon de Boston est une attaque terroriste survenue le lundi 15 avril 2013 à Boston, dans le Massachusetts, aux États-Unis lors de la 117e édition du marathon de la ville, durant laquelle deux bombes ont explosé. Les bombes ont été placées près de la ligne d'arrivée sur Boylston Street et ont détonné à 13 secondes d'intervalle tuant trois personnes et en blessant 264 autres.