Dossier

Les5plusgrossescatastrophesquionttouchéunstadedefoot

Ce weekend de Ligue 1 a été marqué par l’accident survenu à Amiens au stade de la Licorne lors du match entre Amiens et Lille! En effet, suite à l’ouverture du score des Lillois, les supporters ont célébré ce but dans la tribune visiteurs en se ruant vers le bas de la tribune, contre le grillage, au plus près de la pelouse et de leurs joueurs. C’est à ce moment que plusieurs mètres de grille cèdent. Plusieurs dizaines de personnes tombent alors en contrebas, chutant d’une hauteur d’environ deux mètres. Les premiers supporters sont écrasés par les autres qui suivent.

Si les images sont impressionnantes, les derniers blessés sont sortis de l’hôpital ce dimanche soir. Plus de peur que de mal donc avec cet incident mais E-TV Sport a décidé de profiter de celui-ci pour évoquer les 5 plus grosses catastrophes qui ont touché un stade de football !

La tragédie de l’Estadio Nacional (1964)

On parle ici du plus grand drame qui a touché un stade de football. Le 24 mai 1964, les sélections amateurs de l’Argentine et du Pérou s’affrontent au stade de l’Estadio Nacional de Lima au Pérou dans le cadre d’un match qualificatif pour le tournoi olympique de Tokyo. Mené 1-0, le Pérou égalise dans les dernières minutes mais l’arbitre uruguayen de la rencontre annule le but. Furieux, les 47 000 spectateurs du stade décident d’envahir la pelouse en signe de protestation. Afin de contenir la foule dans les tribunes, la police utilise du gaz lacrymogène en tirant en l’air. Malheureusement, les spectateurs se mettent à fuir mais se heurtent alors à des portes fermées sur décision des autorités. Coincés dans les tribunes, la plupart des victimes meurent piétinées ou asphyxiées. Bilan: 318 mort et plus de 500 blessés.

La tragédie du stade d’Accra en 2001

Le 9 mai 2001, deux équipes phares du championnat ghanéen s’affrontent au Accra Sports Stadium. Exactement le même scénario en tout point que celui de Lima se reproduira 37 ans plus tard. Bilan: 127 morts.

Tragédie de Hillsborough (1989)

Quelques minutes avant le début de la demi-finale de la Coupe d’Angleterre entre Nottingham Forest et Liverpool, la police décide d’ouvrir un accès au stade de Hillsborough ne comportant pas de tourniquets. Les supporters des Reds, venus en nombre, se précipitent alors vers cette entrée et rejoignent une partie de tribune qui leur est réservée, mais qui est déjà remplie. Près de 100 supporters meurent alors comprimés contre les grilles d’un stade vétuste, suscitant une prise de conscience sur l’insécurité dans les stades. Bilan: 96 morts.

Le drame d’Ibrox Park (1971)

Il y a exactement 46 ans, 66 personnes perdaient la vie lors du derby de Glasgow entre les Rangers et le Celtic à l’Ibrox Park. Une égalisation, un mouvement de foule, un stade vétuste et un escalier fragile furent les ingrédients de ce cocktail mortel.

Désastre de Valley Parade

Les supporters de Bradford City viennent fêter la montée de leur club en deuxième division face à Lincoln. Alors que la mi-temps approche, les spectateurs, compressés, commencent à ressentir une étrange chaleur sous leurs pieds. La tribune en bois commence à prendre feu. L’origine du sinistre serait le jet d’une allumette sous la tribune, qui aurait embrasé un tas de détritus. Les spectateurs sont piégés par le feu et par les sorties de secours fermées à l’arrière de la tribune. Bilan: 56 morts.