Smash of the day

LeRoi« Ali »estmort,ViveleRoi« Djokovic »

Si les inondations ont fait couler beaucoup d’encre la semaine dernière, le weekend, lui, a décidé de rester dans le thème aquatique mais s’est contenté de faire couler des larmes, aussi bien de tristesse que de joie. En effet, le vendredi 3 juin a vu le plus grand sportif du 20ème siècle nous quitter après 32 ans de maladie de Parkinson. On veut bien sur parler de Mohamed Ali, feu « Cassius Clay », qui pour beaucoup est le meilleur boxeur que la terre est portée mais aussi un homme d’un incroyable charisme. Plus que le danseur et provocateur des rings, Ali était le porte-parole d’une frange de la population américaine muette. Preuve en est ses positions sur la guerre du Vietnam ou encore son engagement aux côtés des leaders de la « Nation of Islam » Elijah Muhammad et Malcolm X. Malheureusement, les coups qu’il aura pris tout au long de sa vie ne l’auront pas épargné et à 74 ans, la légende s’est est allée. Pendant ce temps-là, un soliste s’est lui imposé sur le ring orange de Roland-Garros pour la première fois et s’est vu attribuer le statut de légende du sport, si peu souvent décernée. Après son combat si peu disputée face au Britannique Andy Murray, « Djoko » a pu soulever pour la première fois la Coupe des Mousquetaires et enfin être au palmarès des 4 tournois du Grand Chelem. Une performance réalisée dans l’ère Open par Rod Laver, André Agassi, Roger Federer et Rafael Nadal et qui fait de vous automatiquement un nom inscrit à tous jamais dans les manuels d’histoire du tennis. Et à la différence des joueurs cités précédemment, Novak Djokovic porte l’histoire de son pays, la Serbie, et la rage de vaincre nécessaire pour en faire une légende en dehors des courts de tennis. Une légende nous quitte pendant qu’une autre vole vers la sienne!