Smash of the day

LelogodesJOdeTokyounpeutropinspirédeceluiduthéâtredeLiège?

Quel est le point commun entre Tokyo, une des plus grands villes du monde et Liège, une des plus grandes villes belge? Aucun, me direz-vous. Et pourtant une polémique a réussi à rapprocher ces deux cités. En effet, les Japonais ont réussi l’exploit de réaliser un Logo pour les Jeux Olympiques de 2020 ressemblant comme deux gouttes d’eau à celui représentant le Théâtre de Liège. A priori, pas grand chose à voir entre le « T » de Tokyo et le « L » de Liège mais pas de doute pour Olivier Debie, le créateur du logo liégeois, il s’agit d’une copie conforme. « Quand on superpose les deux logos, on se rend compte que les tracés sont identiques, et que la typographie utilisée est la même. C’est assez frappant, quand même« . Car en plus de la forme géométrique qui serait la même, ce sont les mots « Tokyo » et « Théâtre » qui interpellent. De plus, il estime que c’est « bluffant quand on sait le logo du Théâtre de Liège a été régulièrement partagé sur Pinterest« . Du côté du pays du Soleil-Levant et de son porte-parole, Yoshihide Suga, on nie toute ressemblance et assure que: « le design, avant d’être rendu public, avait fait l’objet d’une enquête au Japon et à l’étranger pour s’assurer qu’il n’y avait pas de problème face à une marque déposée ». Néanmoins, la disparition dans la nature du créateur nippon Kenjiro Sano, auteur du logo, pose question. Ainsi, le site internet de la société du designer japonais est devenu inaccessible, et ses comptes Facebook et Twitter sont fermés, sans que l’on sache depuis quand exactement. Il n’est pas impossible qu’une telle polémique soit tuée dans l’oeuf grâce à une compensation payée par le Japon à Debie…les enjeux des Jeux Olympiques de 2020 étant trop importants pour se permettre une mauvaise publicité dès 2015!