Sport insolite du mois

LeKinBall

Le concept même du Kin-Ball a été pensé par Mario Demers et par la suite, concrétisé et développé par la compagnie Omnikin inc. en 1987 qui regroupait alors des éducateurs physiques d’universités québécoises.Le Kin-Ball, sport d’équipe tout nouveau, allait être créé pour constituer une activité parascolaire.
C’est en août 1987 que ce sport a véritablement été constitué avec des règlements protégés. Le nombre d’écoles expérimentant le kin-ball, comme activité parascolaire, est passé de 10 en 1987 à plus de 600 en 2000.La fédération internationale de Kin-Ball recense 3,8 millions de pratiquants essentiellement situés au Canada, aux États-Unis, au , en Belgique, en France…

BUT: L’objectif de ce sport est d’attraper le ballon avec n’importe quelle partie du corps, avant qu’il ne touche le sol lorsque son équipe est nommée.L’équipe qui a attrapé le ballon le relance à une autre équipe et le jeu se poursuit tant qu’il n’y a pas de faute commise. Si l’équipe nommée ne réussit pas à attraper le ballon ou si elle commet une faute selon les règles du jeu, un point est accordé aux deux autres équipes.
DÉROULEMENT DE LA PARTIE: Trois équipes sont sur le terrain en tout temps soient : les roses, les gris et les noirs. Dans chaque équipe, il y a quatre joueurs. Les deux équipes en défensive se dispersent en carré autour du ballon afin de couvrir tout l’espace du gymnase. L’autre équipe est en possession du ballon et doit effectuer un lancer à l’une des deux autres équipes.
La surface de jeu est délimitée par les murs, le plafond ainsi que par les obstacles fixes qui se trouvent dans le gymnase. La grandeur de la surface du jeu peut varier selon la dimension du gymnase jusqu’à concurrence de 21,4 par 21,4 mètres (70’X70′) délimitée par une ligne ou un mur.
Durée de la partie : Une partie de kin-ball se joue au meilleur de 7 périodes de 7 minutes. Chaque période dure 7 mn, avec la dernière minute chronométrée (temps arrêté à chaque coup de sifflet). L’équipe en tête à l’issue de ces 7 mn remporte la période. Si 2, ou 3 équipes sont ex-eaquo en tête, une prolongation les oppose et la première équipe à 5 points gagne la période (dans le cas ou 3 équipes étaient égalité à l’issue des 7 mn, il se peut que 2 des équipes soient encore ex-eaquo après la prolongation. Ces 2 équipes s’affrontent donc dans une 2ème prolongation). 

La première équipe remportant 3 périodes remporte le match.
Une fois qu’une équipe a remporté ces 3 périodes, les 2 autres équipes sont départagés en fonction du nombre de périodes remportées dans le match. Si les 2 équipes totalisent le même nombre de période, une « prolongation » en 5 points entre les 2 équipes départagera celles-ci. Au maximum, il peut y avoir 7 périodes dans un match. A contrario, au minimum, il ne peut y avoir que 3 périodes.

Appellation: En tout temps, les lancers doivent être précédés du mot « Omnikin », suivi obligatoirement de la couleur de l’équipe qui doit attraper le ballon. On ne peut appeler qu’une seule couleur après avoir prononcé « Omnikin ».