Smash of the day

LeBarcaachoisisonPrésident

Alors que la course à la présidence du FC Barcelone durait depuis quelques semaines, le suspense (s’il y en avait un) s’est arrêté hier. En effet, le président en place, Josep Bartomeu a été réélu à 54,63% des suffrages. Alors qu’il était arrivé en catimini en janvier dernier suite à la démission de Sandro Rosell, contraint à l’exil à la suite des sanctions imposées par la Fifa et du ternissement de l’image de l’institution, celui-ci restera dans l’histoire comme le président en place lors du fabuleux triplée Coupe du Roi-Championnat-Ligue des Champions réalisé en 2015. Désormais, officiellement président, le plus dur commence pour Bartomeu et notamment au niveau des transferts. Alors qu’Aleix Vidal ou encore le Turc Arda Turan ont accepter de rejoindre le club Blaugrana en janvier, celui-ci avait promis dans son programme de campagne d’amener le Français Paul Pogba dans ses valises. Néanmoins, si une telle arrivée représenterait un énorme coup, les prétentions salariales de Pogba, qui pourrait devenir le deuxième joueur le mieux payé du FCB derrière Messi, font s’interroger la direction sur le péril que pourrait représenter sa venue en termes d’harmonie. De plus, il devra faire aussi bien sur le plan sportif en 2016 et cela s’annonce quand même difficile malgré le trio Messi-Neymar-Suarez, incroyable!