Smash of the day

L’Amériques’esttrouvéeunautreJordan

En tant qu’immense fan de golf et amateur éclairé de la discipline, Michael Jordan ne peut qu’apprécier que la nouvelle vedette du golf US se prénomme Jordan. En effet, Spieth, de son nom de famille, s’est imposé lors du prestigieux Masters d’Augusta. Un an après avoir goûté pour la première fois au Golf National et à ses nombreuses traditions, le golfeur de 21 ans a réalisé 4 jours d’exception club à la main. Ainsi, il a conclut le tournoi à -18 sous le par et copie ainsi le record du parcours d’un certain Tiger Woods en 1997. Alors qu’en 2014, il avait craqué sous la pression lors du dernier tour et n’avait pu empêcher Bubba Watson de remporter son deuxième Masters, cette fois-ci, le jeune homme, originaire de Géorgie, est resté serein jusqu’au bout pour s’offrir son premier Majeur. Cet avènement de la nouvelle pépite du golf américain n’est pas sans rappeler celle du Nord-Irlandais, Rory Mcllroy, en 2011 lors de l’US Open. Le numéro 1 mondial, qui court toujours après sa première veste verte, voit donc débarquer un nouveau concurrent au trône de meilleur golfeur de la planète (Spieth est désormais deuxième au classement mondial). Néanmoins, avant que Jordan Spieth ne détrône Mcllroy et qu’il ne devienne « His Airness » du golf, il a encore un long chemin à parcourir et de nombreux Grand-Chelem à remporter!