hommage

LamaindeMaradonaaupatrimoinehistorique

Nous sommes en 1986, la Coupe du Monde se joue au Mexique et un quart de finale alléchant va se dérouler entre l’Argentine et l’Angleterre. Au final, l’Albiceleste s’impose 2-1 grâce à deux réalisations du génial Maradona. Mais plus que le score, ce sont les buts inscrits par Diego qui ont laissé une trace indélébile dans l’histoire du football. Le premier c’est sa main, la fameuse « main de Dieu » qui donna l’égalisation à l’Albiceleste ; le second, plus génial, est devenu le but du siècle, tant le slalom de l’Argentin, depuis sa moitié de terrain, est encore dans toutes les mémoires.

Ainsi, le gouvernement de l’état mexicain de Colima et le Bureau International des Capitales culturelles basé à Barcelone voudrait faire entrer ce match rester dans les annales au patrimoine historique du sport mondial.  Il en a déposé officiellement la demande au même titre que 17 autres matchs, soit parce qu’ils ont été joués au Mexique à l’occasion des Mondiaux 1970 et 1986 soit parce qu’ils ont été joués par le Mexique ou une équipe nationale à l’exemple de la finale de la coupe des Confédérations 2003 disputée face au Brésil.