Smash of the day

Hewitt,laderauxStates

Il y a 14 ans, Lleyton Hewitt remportait son premier tournoi du Grand-Chelem du côté de Flushing Meadows à l’âge de 20 ans. Aujourd’hui à 34 ans, l’Australien a foulé pour la dernière fois la surface bleue de l’US Open avec à la clé une défaite face à son compatriote Bernard Tomic, de 12 ans son cadet. Toujours à l’aise outre-Atlantique, « Papy Hewitt » a tenu 5 sets et a même mené 5-4 dans l’ultime manche avant de rendre les armes. L’ancien numéro 1 mondial qui prendra sa retraite après l’Open d’Australie 2016 en janvier prochain disputait donc son dernier US Open. Désormais classé à la 355e place mondiale, il avait bénéficié d’une invitation pour entrer dans le tableau principal. A sa sortie du court, Hewitt a été chaleureusement applaudi et son vainqueur du jour, avec qui il s’entraîne régulièrement, lui a rendu hommage. « C’était difficile pour moi de préparer ce match. J’ai beaucoup d’admiration pour lui, il a encore prouvé ce soir pourquoi il était une légende de notre sport », a déclaré Tomic. Si Federer, Haas ou encore Robredo sont encore sur le circuit, cette génération a perdu l’un de ses plus fameux ambassadeurs!