Le saviez-vous

Focussurle« BasketballHallofFame »

Cette nuit, le basketball va honorer 3 immenses champions (Shaquille O’Neal, Allen Iverson et Yao Ming) en les intronisant officiellement au « basketball Hall of Fame ». Pour ceux qui n’auraient jamais entendu parler de cet endroit, il s’agit d’une sorte de panthéon du basket mondial et américain. Celui-ci honore les plus grands joueurs, équipes, entraîneurs, arbitres, dirigeants et personnalités de ce sport. Il a été fondé en 1959 et est situé à Springfield dans le Massachusetts. Ce véritable sanctuaire de la balle orange est également connu sous un autre nom, à savoir le « Naismith Memorial Basketball Hall of Fame » du nom de l’inventeur du basketball, James Naismith.

Les premiers lauréats du Hall Of Fame sont élus en 1959 et le premier musée Hall Of Fame s’ouvre le 18 février 1968, immuable sans prétention de briques rouges de deux étages sur le campus de Springfield College. Cette humble demeure présente un contraste saisissant avec la construction qui la remplace en 1985, avec ses trois étages, ses 5 000 mètres carrées, pour le prix de 11.5 millions de dollars, majestueusement situés près de l’Interstate 91, sur les rives du Connecticut, près de la ville de Springfield.

Mais comment intégrer ce panthéon?

Evidemment, pour faire son entrée dans un tel monument du basketball, il faut avoir d’une certaine manière peser sur l’histoire de la discipline. Que cela soit par son talent exceptionnel mais aussi par les titres remportés en NBA ou en Europe. Pour être éligible, un joueur doit avoir pris sa retraite de la compétition depuis plus de 4 ans. Enfin, les entraîneurs, arbitres et autres contributeurs sont également éligibles sous diverses conditions.